Un Crocus en automne

photo safran octobre 2013 copieCe petit crocus, je l’ai planté, il y a bien deux ans voire plus.
Je pensais qu’il avait disparu car il n’avait jamais fleuri.
Et le voilà épanoui à l’improviste.
C’est un crocus d’automne comme les colchiques mais celui là est particulier.
C’est le crocus sativus dont on tire le safran, « l’or rouge », l’épice la plus chère du monde.
Le safran se trouve dans les longs stigmates rouges que l’on fait sécher.
Je l’ai planté à titre de curiosité, pas pour la cuisine, juste pour le plaisir.
Je n’étais même pas certain que la terre ou le climat puisse lui convenir, il pousse, en général, plus au sud, Espagne, Portugal, Maroc, Italie, Grèce.
Le voir fleurir a donc été une heureuse surprise.
Et, à propos d’heureuse surprise, j’en ai une autre : Mon fils cadet nous a invités à déjeuner chez lui vendredi prochain.
C’est lui qui fera la cuisine et ce sera la première fois que j’aurai l’occasion d’apprécier ses talents culinaires.

Publicités

10 Réponses so far »

  1. 1

    geraldhelios said,

    He bien c’est vraiment 2 bonnes nouvelles ! Je suis vraiment content pour toi , Louis !

  2. 4

    « C’est lui qui fera la cuisine et ce sera la première fois que j’aurai l’occasion d’apprécier ses talents culinaires. »

    Il est vrai que sa camarade de jeux est « en pause »…

  3. 6

    heure-bleue said,

    Ce n’est pas lui qui travaille dans un restaurant ?…

  4. 9

    liliplume said,

    Super !!! Profite bien de cette soirée chez ton fiston !!!


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :