Petit repas en famille.

photo mûre sept 2013 001 copieL’autre soir mes deux fils sont venus diner à la maison.
Au menu de la fideua, de la paella avec des spaghettis à la place du riz.
L’ainé était seul, comme d’habitude et le cadet était seul aussi ce qui est moins fréquent.
Sa copine et lui sont dans une passe difficile de leur couple et ont décidé de faire une pause.
Je crois que ce n’est pas demain la veille que je ferais sauter des petits enfants sur mes genoux.
En même temps on ne fait pas des gosses pour faire plaisir aux grands parents.
J’ai toujours beaucoup de plaisir à passer une soirée avec mes fils, mais je trouve qu’ils ne viennent pas me voir assez souvent.
Il faut que je les invite de façon formelle pour qu’ils viennent me voir.
J’ai appris qu’en Chine une nouvelle loi obligeait les enfants à rendre visite à leurs parents au moins une fois tous les deux mois.
Des décennies de politique d’enfant unique ont ruiné les traditions familiales chinoises ; La coutume voulait que les enfants entretiennent leurs parents mais un enfant unique ne peux plus le faire.
Il n’empèche j’aimerais bien qu’une loi oblige mes petits scorpions de fils à venir me voir régulièrement.
Comme le cadet travaille dans un grande brasserie du centre, nous avons parlé cuisine et évoqué la mode actuelle des émissions culinaire à la Télé, genre « Master Chef », concours du meilleur pâtissier ou boulanger ou sommelier ou autre.
Je remarque que, outre l’aspect compétiton, ces émissions semblent promouvoir l’artisanat et le goût du travail bien fait.
Alors que, dans la vraie vie, c’est, de plus en plus le contraire qui se passe. Les travailleurs sont écrasés sous les exigences de rentabilité et le travail est mal fait et bâclé.
C’est un peu comme la mode des romans de chevalerie qui est arrivée quand il n’y avait plus de chevaliers.

Pour illustrer cette note j’ai mis la photo d’une mûre.
Une vraie, pas le fruit de la ronce qui porte le même nom (sans doute parce que le goût en est assez proche) , un fruit de mûrier, l’arbre qui sert de nourriture aux vers à soie.
Avec la disparition des magnaneries, l’arbre sert surtout, maintenant, à donner de l’ombre.
Mais ne cédez pas à la tentation de garer votre voiture dessous en cette saison, vous la retrouveriez couverte de fruit tombés de l’arbre.

Publicités

12 Réponses so far »

  1. 1

    geraldhelios said,

    je ne savais même pas que les fruits de cet arbre étaient comestibles ! je ne connaissais que le fruit des ronces !

    J’espère que tes fils viendront te voir plus souvent.

    • 2

      clodoweg said,

      Ils sont aussi bon que les « mûres » de ronce et leur ressemblent mais sont de fausses baies alors que les mûres de ronce sont des baies (Wikipédia)
      Des bises.

  2. 3

    « Sa copine et lui sont dans une passe difficile de leur couple et ont décidé de faire une pause. »

    J’ai remarqué qu’il doit y avoir une erreur de connexion en la matière, à chaque fois qu’on appuie sur le bouton « pause » ça fait « reset » ou « clear »…

  3. 5

    lili plume said,

    Mon fils ne vient pas non plus assez à mon goût. Ce doit être les garçons ..quand aux enfants, ils les font de plus en plus tard. J’ai dit à mes deux qui n’en ont pas que s’ils attendaient trop je serai trop vieille pour les aider, ha ha !!

  4. 7

    J’avais oublié le fruit du mûrier tant on ne le rencontre jamais dans les magasins ni sur les marchés.
    Quant aux fils, je suppose que c’est la routine qui fait qu’ils viennent moins souvent.
    Essayez de vous voir à l’extérieur, pour un verre informel. Ce sera probablement plus léger et plus facile à intégrer à leurs emplois du temps.

    • 8

      clodoweg said,

      C’est vrai, on ne commercialise pas les fruits du mûrier, il faut dire qu’une récolte ne doit pas être facile, les fruits sont petits et les feuilles très larges.
      Pour le verre à l’extérieur, c’est une idée ; Je vais leur proposer,.
      Merci Miss.

  5. 9

    heure-bleue said,

    Je vois moins le mien, un bébé de deux ça occupe et un déménagement aussi…

  6. 11

    la mume said,

    j’invite de temps en temps mon aîné au resto à Paris près de son lieu de travail du moment, vendredi nous serons dans le XVI me de mon enfance, avant d’aller vieillir vraiment en Anjou !


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :