Archive for septembre 4, 2013

Partant pour la Syrie

photo rose rouge eb  2 copieAlors, on y va ou on n’y va pas ?
J’ai comme l’impression qu’on s’est embourbé avant même de partir.
Je pourrais la jouer cynique, genre : « Un dictateur a-t-il le droit de massacrer son peuple ?
Oui, certes, mais il y a la manière.
Inculture historique ou début d’Alzheimer, j’ai entendu deux responsables socialistes déclarer que c’était la première fois qu’on utilisait des gazs contre des population civiles.
Ah bah ? je crois pourtant me souvenir qu’en son temps Saddam Hussein avait gazé un village kurde.
Passons, c’est des vieux trucs tout ça…
Donc, certains veulent punir Assad d’avoir utilisé des gazs contre sa population ( les morts précédents, plusieurs dizaines de milliers font partie de la gestion interne de son pays par un Etat souverain), celà peut se comprendre même si on peut trouver celà un peu tardif.
D’autres font valoir qu’une victoire des « insurgés » (ou des « rebelles » les Médias hésitent entre les deux) mêneraient à un désordre généralisé à l’IraKienne avec massacre de minorités religieuses plus ou moins compromises avec le régime.
C’est, en effet, probable.
Si je peux me permettre une prédiction, dictée par mon optimisme naturel je dirais : Que Bachar tombe ou qu’il se maintienne, le résultat sera le même, a savoir : le même bordel sanglant qu’en Irak.
Et il est trop tard pour qu’une intervention de qui que se soit y change quoi que ce soit.
Les occidentaux sont dans une position où on peut leur dire : Quoi que vous fassiez, ce sera mal.
Je pense qu’une aide massive aux réfugiés syriens aurait été, sinon plus adéquate politiquement, du moins plus utile humainement.

Bon, je me rends compte que je suis en train de jouer à l’éditocrate, ce que je m’étais bien promis de ne jamais faire.
C’est promis, je ne recommencerai plus.

Alors, une rose rouge pour tous les morts, blessés, réfugiés syriens.
Je reste discret, avec tout ce sang elle ne se verra presque pas.

PS : « Partant pour la Syrie » est un chant d’Alexandre de Laborde sur une musique de la Reine Hortense.

Comments (12) »