Les Dictateurs embaumés.

photo narcisse mars 2013  copie 1L’autre jour, je regardais une interview du Dr Charlier, le médecin légiste qui a autentifié la tête momifiée d’Henri IV et s’est aussi penché sur les restes du coeur de Richard Coeur de Lion.
Le docteur nous expliquait les motifs qui poussaient les gens de l’époque à embaumer le cadavre des rois.
Il s’agissait moins de leur permettre de s’en resservir plus tard, comme le faisaient les Egyptiens que de leur donner une bonne odeur pour les présentations mortuaires.
On utilisait donc de nompbreux aromates pour se rapprocher de « l’odeur de Sainteté ».
Le corps des saints était censé ne pas se corrompre et exhaler une odeur agréable, premier miracle et signe indubitable de leur Sainteté.
Pour des raisons politiques, il était bon que le corps de roi mort se rapproche le plus possible de celui d’un saint.
La chose est, aujourd’hui, passée de mode et pourtant elle venait de bien plus loin que le Christianisme.
En effet, dans l’Antiquité polythéiste, l’odeur corporelle parfumée était un attibut des Dieux.
Alexandre le Grand, qui visait le poste, laissait dire, dans sa biographie que son odeur corporelle était si agréable qu’elle parfumait ses vêtements.photo narcisse mars 2013  copie
Le Christianisme n’a jamais hésité à aller chiper quelques bons trucs dans les poches du Polythéisme si celà pouvait lui être utile auprés du public.
Mais, en même temps, on apprenait que les autorités Vénézueliennes avaient l’intention d’embaumer le corps d’Hugo Chavez.
Bon, mon titre est un peu excessif, Hugo Chavez n’était pas un dictateur mais certains embaumés peuvent prétendre plus légitimement à ce titre : Lénine, Mao, Ho Chi min et surtout Staline et Marcos.
Il m’a toujours paru bougrement étrange que ce soit des régimes politiques dont les dirigeants étaient rationalistes, matérialistes et athées qui aillent récupérer l’idée de présenter le corps du leader, préservé de la corruption, à la vénération des foules.
Car on ne peut pas ne pas faire le lien entre le corps des saints et celui du chef bien aimé.
Les hommes étant ce qu’ils sont, je ne crois pas que, pour eux il y ait une véritable solution de continuité entre le paganisme de christianisme et le Matérialisme Dialectique : Par la force de l’Emotion, tous ces domaines, apparemment distincts, communiquent par le fond.

Les dictateurs embaumés sentent-ils le narcisse ?
En tout cas, si j’avais été des ingénieurs chargés de l’enbaumement, j’aurais pensé à faire diffuser un parfum.

Publicités

11 Réponses so far »

  1. 1

    L’odeur de sainteté est proche de celle de la violette ai-je lu dans quelques hagiographies religieuses ! Quoiqu’il en soit paix à notre âme, dieu ou le nouveau pape y reconnaîtront les leurs ! 😉 Merci pour ce texte Louis, bonne nuit !

  2. 3

    Pour avoir croisé devant un retable de l’église de Gand, un curé pas trop net et levé de peu, je peux prétendre que la sainteté peut avoir une odeur qui n’est pas sans rappeler celle de la chambre après une copulation acharnée…

  3. 6

    heure-bleue said,

    Pas un dictateur…pas un grand démocrate….

  4. 8

    geraldhelios said,

    C’est vrai que la Narcisse sent bougrement bon ! mais je pense sincèrement que ces bougres là ne méritent pas la sainteté de la Narcisse !

    http://etre-vegetarien.blogspot.fr

    • 9

      clodoweg said,

      En fait, les dictateurs eux-mêmes n’ont jamais voulu se faire embaumer.
      Je suppose que leurs successeurs ont voulu ainsi continuer à profiter du charisme de leur chef, pensant sans doute que le leur ne suffirait pas.

  5. 10

    Thaddée said,

    Et d’un autre côté se faire embaumer, n’est-ce pas refuser le processus naturel du retour à la poussière qui s’entend toujours lors des enterrements ? Il y aurait beaucoup à dire 😉 et j’apprécie l’humour qui pointe son nez ici et là… Bon dimanche Clodoweg, je m’en vais lire tes autres articles.

    • 11

      clodoweg said,

      Une chose à noter c’est que, dans la plupart des cas, les dictateurs en question ne voulaient pas de l’embaumement.
      Ho chi min, par exemple voulait être incinéré et que ces cendres soient répandues au dessus du Viet Nam.
      Ce sont les successeurs qui embaument, ceux qui n’ont pas le Charisme du chef.
      Bref depuis l’Egypte antique, l’embaumement est surtout l’affaire des divers clergés.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :