Archive for février, 2013

Premier crocus de l’année

photo crocus jaune fevrie copieJ’aurais peut-être dû attendre que la fleur soit plus épanouie, mais je n’ai pas pu résister : c’est le premier crocus de l’année.
J’ai planté ces crocus jaunes cet automne pour renouveller un peu la plate-bande. j’aime beaucoup les crocus qui sont parmis les premières fleurs annonçant le printemps, mais ils ont tendance à disparaitre au bout de la deuxième année.
Un peu comme mes notes qui s’espacent en ce moment. Il faut dire que j’entre dans ma dixième année de blogage et que j’ai déjà raconté beaucoup de choses sur moi et donné mon opinion sur beaucoup de sujets ; je commence à avoir peur de me répéter, ce qui, à mon âge, ressemble fâcheusement à du radotage.
Pourtant, je n’arrive pas à me résoudre à arrêter.
Il faut croire que j’ai toujours besoin de cette fenêtre de communication, une façon de passer par dessus mon entourage immédiat.
Je dois aussi reconnaitre que je suis fasciné par le fait que mes notes reçoivent des visites venues du monde entier.
Beaucoup viennent de pays non-fracophones et peu de ces visteurs laissent des commentaires ; Je suppose qu’ils sont plus intéressés par les photos que par mes petites histoires, mais tout de même, j’ai un peu le vertige quand je vois que j’ai reçu une visite de Birmanie ou du Chili.
Perdu dans ma province, je me sens ainsi un peu relié à des terres lointaines, même si ce n’est que par un simple coup d’oeil.

Comments (16) »

Devoilement

photo orchidee botanic de copieEncore une image de la guerre au Mali: Quand les troupes françaises (et maliennes) sont arrivées à Gao nous avons pu voir la liesse des populations accueillant leurs libérateurs.
Et, justement, à propos de libération nous avons pu voir deux jeunes femmes sortant d’une case et ôtant d’un air ravi leurs voile islamique devant les caméras.
Je sais bien que rien ne m’autorise à douter de la spontanéité de cette scène, mais, tout de même celà m’a rappelé quelque chose : Je me souviens avoir lu quelque part (je ne me souviens plus où, hélàs, je ne suis pas Vikipédia.) qu’à la fin de la guerre d’Algérie, l’OAS avait organisé des séances de dévoilement ; Des jeunes femmes qui ne portaient plus le voile l’avaient remis pour pouvoir l’enlever en public.
Rien ne m’autorise, je l’ai dit, à penser que nous avons assisté à quelque chose de semblable, mais cette caméra est tombée bien à pic, juste au moment où ces deux jeunes femmes avaient décidé de sortir pour enlever leur voile.
Aprés tout, vu qu’elles ne sont pas censées le porter à la maison elles auraient pu décider le sortir sans le remettre.
Ah ! La télé… !
Allons, une jolie orchidée Cambria en l’honneur de toutes celles qui se sont libérés d’un voile contraint.
Ceci dit, j’espère qu’elles ont gardé ces voile, on ne sait jamais…

Comments (12) »

Redoux

photo petasite fevrier 2013 001Je finis de me doucher, j’ai les oreilles encore pleines d’eau mais j’entend tout de même, à travers le fenestron fermé un chant d’oiseau.
C’est un merle qui enchaine avec brio les morceaux les plus virtuoses de son répertoire.
Ces jours-ci, je voyais les merles (surtout les merlettes) s’affairer dans le jardin. Les pluies ont bien ramolli le sol et ont fait remonter les vers de terre. les merles se goinfrent mais je n’en avais entendu aucun chanter.
Le redoux à fait croire à celui-ci que le printemps était arrivé !
Et, l’espace d’un instant, je me met à y croire aussi.
Le redoux a eu pour autre conséquence de faire fleurir le pétasite des jardins.
Les fleurs feraient piètre figure dans un bouquet mais elles se rattrappent en répandant un parfum subtil.
Le jardin du Morvan où je l’ai acheté prétend qu’elles sentent la vanille.
Il faudrait sans doute être le Nez d’un parfumeur pour distinguer le fond de vanille mais l’ensemble est agréable quand on passe dans l’allée.
L’ennui avec le pétasite est qu’il est un peu envahissant et que sa place serait plutôt en sous bois que dans un petit jardin,, mais comme c’est l’un des rares parfums de l’hiver, on lui pardonne volontiers.

Comments (12) »