Archive for janvier 29, 2013

petite plume, où voles-tu ?

Photo duvet dec 09 002 copieLa douceur revient un peu, les températures se réchauffent, la pluie a cessé.
Je sius sorti au jardin juste le temps de photographier un duvet volage. A peine la photo faite, il s’est envolé.
Mais je continue à regarder la télé : cette fois-ci le défilé des « Pour » le mariage homosexuel, du moins ce que l’on peut en voir entre deux reportages fièvreux sur l’arrivée du Vendée Globe.
Là encore, le Web est un bien meilleur informateur que la télé.
Ce qui me frappe ce sont les pancartes faites « maison » et les slogans drôles et variés par comparaison avec les affichettes pré-imprimées et la faible diversité des slogans de la manif des « Contre ».
Sur ce détail aussi l’indigence de l’information télévisuelle est consternante.
Je crois que les chaines-info vont finir par perdre ma clientèle.
Bon, le mariage c’est fait ou presque, passons à la PMA.
Je suis tout à fait pour la PMA, l’adoption et même la GPA (avec des précautions et un encadrement car le parcours est nettement plus compliqué)pour les couples homosexuels.
Ce qui me parait le principal problème (mais il se pose déjà avec l’adoption en place et l’accouchement sous X ) c’est l’anonymat des donneurs.
Contrairement à ce que laissent penser certains opposants, on n’arrivera pas à faire croire aux enfants qu’ils sont nés de deux hommes ou de deux femmes, où àlors pas longtemps et gare au retour de bâton quand les enfants se rendront compe qu’on leur a menti.
Les enfants de couples homosexuels voudront donc, un jour connaitre qui est le parent de l’autre sexe que celui du couple, comme c’est déjà le cas pour les enfants adoptés.
Actuellement, la PMA est interdite, Donc, malgré les menaces légales, les couples vont à l’étranger ou font de la PMA « sauvage » .
Si la Loi ne passe pas, les gens continueront dans cette voie.
On n’empèchera jamais un couple qui veut avoir un enfant d’utiliser tous les moyens possibles pour y parvenir.
Est-ce que le fait d’avoir deux parents d’un même sexe posera, par la suite des problèmes aux enfants ? C’est possible, mais pas plus qu’il ne s’en pose aux enfants de couples hétérosexuels.
Et, aprés tout, les problèmes que pourrait, par exemple, avoir un enfant pour n’avoir pas eu de père annuleront et remplaceront ceux qu’il aurait eu s’il avait eu un père.

Comments (13) »

%d blogueurs aiment cette page :