Archive for décembre, 2012

Quelques Jours aprés la Fin du Monde

photo decembre 12 016 copieComme la Fin du monde était prévue pour le 21 de ce mois, j’ai organisé le repas de Noël avec les enfants le 20.
On n’est jamais trop prudent.
Non je rigole, c’est parce que tout le monde n’était pas libre le 24.
Essayez d’organiser un repas de famille avec plusieurs personnes travaillant dans la Restauration et vous verrez comme c’est facile.
Mais tout s »est bien passé. Nous avions prévu un chapon, cuit par le boucher, avec un crumble de potiron, préparé par sa femme.
Le boucher du coin est son propre founisseur : boeuf, porc, agneau, volailles et gibier viennent de sa propre ferme (pour le gibier je suppose qu’il le chasse lui-même car il proposait aussi du civet de lièvre et j’ai vu des lièvres dans la plaine.), inutile de préciser qu’il ne faut pas s’adresser à lui au dernier moment.
Les enfants étaient en pleine forme et nous avons rigolé toute la soirée.
Ce repas est l’un des bons moments de l’année.
La veille nous sommes allés voir le frère de Sylvère qui est déjà dans sa maison de rééducation.
Il va bien, en fait aux trois caillots qui bouchaient les artères dans son cou, s’est ajouté une hémorragie qui a coulé dans sa gorge.
Ca a l »air horrible à dire comme celà mais, en fait, cette hémmoragie lui a sauvé la vie en empèchant le sang de faire une pression trop imprtante dans le cerveau.
Pour l’instant les séquelles ne semblent pas trop graves comparées à ce que l’on peut voir dans ce genre de cas et comparées à ce que Sylvère a subi lui-même.
Voilà, cette Noël anticipée s’est bien passée et le Monde a raté son Apocalypse un fois de plus.

Ah, j’oubliais : Joyeux Noël à tout le monde !!!

Comments (21) »

L’orée de l’hiver

photo ecorce aout 12 003 copieAprès une semaine nous savons maintenant que l’Avec de son frère est moins grave que celui de Sylvère.
Le frère avait trois caillots, prés de la gorge que les médecins ont dissous par des médicaments.
Les dégâts au cerveau sont moins graves, bien que réels.
Le frère de Sylvère peut marcher et parler (bien qu’il bouffe un mot de temps en temps), il s’est réveillé du coma au bout d’une journée alors que Sylvère y était resté trois semaines.
Ce Week-end, il part en centre de rééducation.
Nous avons eu très peur et lui rendre visite hier, à l’hôpital, nous a un peu rassurés.
Les séquelles des AVC se réduisent avec le temps, mais c’est très long.
Encore aujourd’hui, il m’arrive de constater que Sylvère a fait des progrès depuis que je le connais..

C’est l’hiver et ce genre d’histoire va bien avec le temps gris et froid.
Je descend moins dans mon jardin mais tout de même assez pour constater que certains bulbes de printemps, comme les iris de Hollande et les muscaris ont déjà sorti leur feuillage, après le chamboulement que j’ai fait subir à la plate-bande.
Du coup, je me rabat, pour les photos, sur les écorces d’arbres.
Celle d’aujourd’hui appartient à un grand cèdre bleu abattu par la tempête.
Il faut avouer qu’il était bien pourri à l’intérieur.

Comments (26) »