Sumac de Virginie

Ceci est un sumac de Virginie.
Non pas celui, toxique, connu en homéopathie sous le nom de « rhus tox » mais un simple arbuste d’ornement.
On se sert même de ses fruits réduits en poudre comme condiment.
Comme on peut le voir sur les photos, il se pare à l’automne de superbes couleurs.
C’est pourquoi on le voit souvent planté dans les jardins.
Mais c’est un sournois : à peine planté il allonge ses racines sous terre et produit des rejets qui s’avèrent vite envahissants.
Au point que le malheureux jardinier, séduit par ses jolies couleurs automnales, en est parfois réduit à tout arracher pour se débarasser de la peste.
Je l’ai photographié dans le jardin du dentiste chez lequel j’ai enmené Sylvère.
Et à ce propos, il va un peu mieux.
Les journeaux se sont fait l’écho d’une affaire semblable à la sienne mais qui s’est beaucoup plus mal terminée.
Le fils d’un restaurateur de Castres qui travaillait dans les cuisines du restaurant de son père a poignardé trous de ses collègues féminines qui le harcelaient de leurs moqueries et de leurs insultes et dénigraient ses compétences.
Ce jour là il y a eu une insulte de trop.
Les hommes manquent parfois de vocabulaire et ont tendance à rapidement régler leurs différents avec leurs poings.
Les femmes le font rarement mais utilisent plus volontiers le langage et certaines sont expertes pour trouver le mot qui fait mal.
Chacun sa méthode.

10 Réponses so far »

  1. 1

    Anonyme said,

    Oui, j’ai lu ce « fait » divers dans la presse..

    Bonnze journée à vous deux Avec nos amitiés

  2. 3

    heure-bleue said,

    Les femmes deviennent aussi dures que les hommes, elles se servent aussi des armes….

  3. 5

    geraldhelios said,

    Ben au moins ces pestes ne diront plus rien là où elles sont !

    Je suis content que Sylvère ailles mieux 🙂

    oh ! on a droit à deux fleurs de soir ^^

    ps: tu as écrit trous au lieu de trois … ça peut porter à confusion mais je me tairai sur le pourquoi du comment 🙂

  4. 6

    clodoweg said,

    Ah ah ah !
    En effet, Gérald, c’est une faute de frappe qui fait sens !
    Du coup, je vais laisser les choses en l’état. 🙂

  5. 7

    lili plume said,

    charmantes ces ambiances de travail !

  6. 9

    Rien, pb de formulaires

  7. 10

    Et où as-tu pêché que les femmes étaient toutes des anges de douceur ?
    Comme remarquerait n’importe quel zoologue « La femelle est souvent la plus mortelle d’une espèce »…
    Cela dit, quand on en a le goût, ça n’empêche pas les sentiments…


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :