Archive for août 12, 2012

Chardons

Vu la chaleur qu’il fait en cemoment, je respecte les consignes données par la télévision et je reste dans la maison devant la télévision justement.
Cet aprés midi j’ai regardé la retranmission de « Parsifal » en léger différé depuis Bayreuth.
J’ai toujours trouvé la mystique de Wagner particulièrement lourdingue ( Parsifal étant, peut-être, « l’opéra de trop » ) mais quand le metteur en scène en rajoute des tonnes en prétendant raconter en même temps l’histoire de l’Allemagne, celà donne une soupe épaisse et particulièrement indigeste.
Parsifal, le héros est vétu de culottes courtes et d’une tunique à col marin qui le rendent particulièrement grotesque.
Kundry tente de séduire le chaste fol en culottes coutes en se déguisant en « Ange bleu » mais sans les bas résille qui sont réservés à Klingsor (Normal, il est châtré).
Bref, en bon jardinier, j’ai attendu patiemment la scène des filles fleurs, mi infirmières mi danseuses du Lido avec un poil, mais juste un poil, de Crazy Horse.
Et j’ai zappé, c’était l’heure d’aller arroser les légumes.
En passant, je contourne avec prudence le chardon montré sur les photos.Je ne suis pas arrivé à trouver son nom, peut-être s’agit-il du chardon Marie.
C’est une adventice qui s’est invité dans le jardin et que j’ai laissé se développer.
Sans jamais l’arroser, faut pas pousser quand même !
Il s’en est fort bien sorti, c’est une plante de terrain sec. Mais il se venge, à l’occasion en laissant trainer sur mon passage une tige ou une feuille chargées de piquants pointus.
Quand les fruits sont mûrs, ils laissent s’échapper des graines légères parées d’akènes qui s’envolent au plus léger souffle, s’en allant porter leur avenirs piquant de part le vaste monde.

Comments (9) »