Archive for avril 21, 2012

Anders Breivik n’est pas fou.

Anders Breivik est-il un psychopathe ? Doit-il aller en prison ou dans un asile ?
Les Médias se posent encore la question au récit glaçant et minutieux qu’il fait de ses meurtres et de ses attentats.
Mais, à écouter ce récit, justement, la réponse me parait évidente : Breivik n’est pas fou, c’est sa croyance qui est folle. Il croit sincèrement à des absurdités. Il n’est pas le seul, dans le monde des milliards de gens croient à des absurdités et ils paraissent tout à fait normaux à leur entourage qui croit aux mêmes choses.
Ce qui m’étonne, cependant c’est que je n’ai lu personne qui indentifie ce dont il souffre (même pas les experts psychiatres) et qui me parait pourtant évident à moi qui ne suis pas spécialiste : une nevrose obsessionnelle.
Les obsessionnels (en majorité des hommes) se sentent souvent investis d’une mission réparatrice ou salvatrice. Les psychanalystes ont une expression amusante pour celà : »réparer le phallus défaillant du Père » (j’ai toujours imaginé l’obsessionnel armé d’une sorte de pompe à vélo essayant de regonfler un immense pénis en train de débander) là, Breivik veut sauver la Norvège d’un péril parfaitement imaginaire (rien que d’entendre le terme d’islamo-communisme fait rigoler).Son émotion devant sa propre vidéo de propagande où l’on voit des croisés en armure qui doivent représenter pour lui la quintessence de la Virilité est aussi un indice.
Les obessionnels sont souvent précis et méticuleux et obsédés par l’hygiène et la façon dont Breivik s’est préparé en est un bon exemple.
Et enfin, c’est parmis eux que l’on trouve les gens les plus dangereux, bien plus que les schizophrènes et autres phychotiques.
Ce sont des gens souvent agréables et sympathiques(tel se définit Breivik lui_même) mais il leur arrive parfois de tomber sur un truc qu’ils ne supportent pas et là, ils pètent un plomb et il peut leur arriver de tuer.

Disons enfin que dans l’ambiance de faillite généralisée que nous vivons en Europe (plus fantasmée que réelle, mais c’est la coyance qui compte), pas trop favorable pour le Phallus du Père, nous risquons fort de voir se lever d’autres Anders Breivik.

Comme illustration de la note, la photo d’une alliaire, une plante des sous bois et des lisières qui fleurit en ce moment.
Ander Breivik ne la verra pas fleurir autour de sa ferme.

Comments (11) »