Archive for mars 24, 2012

Fausse note

Une enseignante de Rouen a demandé à ses élèves de respecter une minute de silence à la mémoire de Mohammed Merah.
La plupart des élèves a quitté la classe sauf quelques uns qui sont restés pour essayer de comprendre ; Qu’ils en soient félicités : Il faut toujours essayer de comprendre.
L’enseignante a justifié sa demande en expliquant que le tueur était aussi une victime et qu’il avait eu une enfance malheureuse.
Dans l’unisson moral des divers médias, l’initiative a été ressentie comme aussi incongrue qu’un grincement de porte dans la Symphonie Pathétique.
Le ministre de l’éducation a réagi comme on pouvait le prévoir et certains médias on indiqué que l’enseignante « bénéficiait d’un suivi psychologique » et qu’elle était « fragile » (traduction : elle est folle !).
Evidemment cette dame est naïve, l’enfance malheureuse, si tant est que celà ait été le cas, n’explique pas tout. Bien des enfances sont malheureuses et leurs victimes ne vont pas, pour autant assassiner des gens.
Les actes de Mohammed Merah ne sauraient s’expliquer par une cause unique.
On peut pointer la situation de rejet social que subissent les magrébins des cités, l’exploitation que cherchent à en faire les groupes Islamistes radicaux et enfin la façon dont le jeune homme s’est construit et son histoire personnelle.
Chaque histoire est unique, le terrorisme et le fanatisme sont des perversions (des addictions) comme les autres et aucune loi n’empèchera jamais un type de péter un plomb tout comme les lois anti-tabac n’empèchent pas les gens de fumer ou comme la prohibition n’a empéché les gens de boire de l’alcool.

Comments (2) »

%d blogueurs aiment cette page :