Un médicament contre le racisme ?

Ca c’est une nouvelle qui donne un choc : Des chercheurs de l’université d’Oxford auraient trouvé un médicament qui diminue le racisme « inconscient ».
Je ne vais pas jouer les rabats-joie mais d’abord, le projet, qui cherchait à « rendre les gens moralement meilleurs » au moyen de médicaments me parait un peu fétide.
Cependant, les chercheurs auraient trouvé quelque chose : Un bétabloquant utilisé pour ralentir le rythme cardiaque aurait aussi des effets sur le racisme inconscient.
Le produit agit sur la partie du cerveau liée aux émotions qui traite aussi les sentiments de peur. celà ne parait pas absurde : le racisme ordinaire est souvent lié à la peur (rien à voir avec les « théories » racistes), si le médicament réduit la sensation de peur il est possible qu’il agisse aussi sur le racisme.
L’étude n’a porté que sur 36 personnes, mais les résultats face à un groupe témoin sont significatifs.
Les tests effectués portaient sur les représentations racistes des cobayes, mais si le produit agit sur le « cortex insulaire » il est probable qu’il n’agisse pas de façon ciblée sur la peur et le racisme, mais sur l’ensemble des sentiments.
Les chercheurs vont tenter de voir s’il agit aussi sur les préjugés religieux et l’homophobie.
Les recherches qui tendent à manipuler le comportement humain à l’aide de produits chimiques me semble éminemment suspectes malgré leurs bonnes intentions.
A moins que l’on arrive à trouver un médicament contre la Connerie, ce qui nous débarasserait d’un seul coup du racisme, des préjugés religieux et de l’homophobie.
Mais ça…
Allez, c’est la saison des chatons (heure bleue, attention aux pollens) voilà de jolis chatons roses d’une espèce que je ne connais pas mais dont la contemplation nous fera patienter en attendant la pilule de la Morale.

ps l’article est là
: Voir premier commentaire

Publicité

11 Réponses so far »

  1. 2

    patriarch said,

    Tu parles d’un progrès….Nôtre cadette qui habite à Valence, va commencer à souffrir, elle est allergique à certaines plante, comme au chat d’ailleurs….

    Belle journée à vous deux ! amicalement

    J’aime

    • 3

      clodoweg said,

      Oui patriarch, les allergies sont une affection bien pénible pour ceux qui en souffrent.
      Je serais vraiement trés malheureux d’être allergique aux poils de chats.
      Bonne jour née pour toi.

      J’aime

  2. 4

    La seule information significative semble avoir échappé au plus grand nombre: la première cause du racisme est la peur…

    « A moins que l’on arrive à trouver un médicament contre la Connerie, ce qui nous débarasserait d’un seul coup du racisme, des préjugés religieux et de l’homophobie »

    Méfie toi, ce serait le plus grand génocide de l’humanité.
    Et on n’est pas sûr d’en réchapper, partant du principe que le con c’est l’autre, on risque bien d’y passer…

    J’aime

  3. 5

    clodoweg said,

    Le goût, je suis moins radical que toi, je parlais juste de soigner la Connerie pas de tuer les cons.
    Je sais bien que dans ce cas j’aurais des chances d’y passer aussi.

    J’aime

  4. 6

    Helios said,

    ah la la … le problème principal, c’est que les gens qui propagent du racisme inconscient sont persuadées d’avoir raison. Ne se sentant pas concernés, ils ne voudraient pas prendre ce médicament.

    Si jamais un jour, ils venaient à s’en rendre compte, ils se mettraient à lire, à s’informer, à voyager (pour les plus riches) et à regarder la Fr5 / Arte. Du même coup, ils deviendraient moins cons et moins pleins de préjugés… il par conséquent n’auraient pas besoin de ce médicament.

    paradoxal, non ?

    ils feraient mieux de trouver un médicament contre le sida, vous ne croyez pas ?

    J’avais rédigé cet article pour ceux que ça intéresserait :
    http://le-petit-prince-et-le-bibliothecaire.blogspot.com/2011/12/racisme.html

    J’aime

  5. 7

    clodoweg said,

    Hélios, j’ai connu pas mal de gens qui avaient des préjugés (de toutes sortes), mais aucun qui ait eu l’intention de se soigner.
    Les préjugés sont confortables, pas besoin d’avoir à juger (c’est difficile), c’est déjà fait, prêt à servir.
    Ce qui peut ébranler la préjugé, c’est un choc émotionnel : par exemple, tomber amoureux. Là, le préjugé ne fait pas long feu !

    Pour ce qui est d’un médicament contre le sida, on y travaille.

    J’ai aimé l’article dont tu donnes le lien

    bises.

    J’aime

  6. 8

    heure-bleue said,

    Le Goût m’a piqué mon commentaire, on voit qu’on vit ensemble depuis longtemps….

    J’aime

  7. 10

    liliplume said,

    un médicament contre la méchanceté tout cours, ce serait pas mal non plus…

    J’aime


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :