Archive for janvier 27, 2012

Jeux du cirque.

Sylvère adore les hamsters. Il s’en est donc offert un malgré mes réticences.
Un machin russe au nom imprononçable, petite boule de poils d’une surprenante vivacité.
L’ennui, c’est qu’il n’est pas le seul à adorer les hamsters. Maya, la chatte noire a immédiatement considéré que la bestiole était un cadeau personnel qui lui était fait. Le tout étant évidemment d’arriver à ouvrir la boite. Elle passe des heures à observer l’animal grignotant ses graines ou tournant dans sa roue.De temps en temps elle lance une patte pour tenter de l’attraper, tentative toujours déçue car le fond de la cage est en plastique transparent.
L’autre jour, Sylvère s’est employé à nettoyer la cage. Il l’a posée sur la table, a enlevé le sommet et a entré la main pour sortir le hamster lequel lui a glissé entre les doigts, a sauté sur la table puis par terre et a filé à tout vitesse vers la porte fenêtre ouverte.
Mais pas assez vite.
La chatte qui s’était embusquée sous la table lui a sauté dessus et l’a pris dans sa gueule avant de s’enfuir dans le jardin.
Sylvère l’a pousuivie en pestant et en lui intimant l’ordre de lâcher sa proie.
La voleuse est montée sur la boite aux lettre s’est retourée vers Sylvère en le regardant bien dans les yeux, tenant toujours le hamster qui poussait des cris suraigus et a sauté dans la rue.
Un moment aprés, (elle avait bien du faire le tour du pâté de maisons) elle est revenue et a déposé le hamster devant la porte.
Vivant…
Elle a commencé à jouer avec, le poussant de la patte quand le hamster excédé s’est retourné et, Gniak …, lui a mordu le museau.
La chatte, surprise s’est reculée ce qui a permis à Sylvère de récupérer son petit trésor.
Le hamster a réintégré sa cage et la chatte son poste d’oservation devant, aussi fascinée qu’un humain devant son poste de télévision.

Comments (14) »