…pas d’un iota.

Quelque habileté que les gens de médias mettent à nous cuisiner la langue française, le résultat donne invariablement de la bouillie.
Avec, parfois, un grumeau surnageant à la surface.
J’en ai, justement, trouvé un, un titre qui disait : « Les Iraniens ne reculent pas d’un iota » (sur leur programme nucléaire).
Si le journal avait titré : »Les Iraniens ne reculent pas d’un pas » celà n’aurait sans doute pas traduit de façon assez intense la détermination des iraniens à ne pas reculer.
Un iota c’est forcément plus court qu’un pas si l’on en crois ces journalistes.
En fait, le iota c’est la lettre de l’alphabet cyrillique qui correspond au « i » de l’alphabet latin (mais sans point dessus).
C’est la lettre qui fait la différence entre le mot grec « homos » (identique) et le mot « homoïos » (semblable)
Il éclata une controverse au sein du concile de Nicée entre les « homoousiens » qui pensaient que le Fils était de substance « identique » au Père et les « homoïousiens qui pensaient que la substance du Fils était seulement « semblable  » à celle du Père.
Le iota faisait toute la différence.
D’ou l’expression « ne pas varier d’un iota » que ces journalistes ont dû entendre autrefois sans vraiement la comprendre.
Pour l’Histoire, ce sont les homoousiens qui l’ont emporté (mais pas sans mal et pas tout de suite) ce qui fait qu’aujourd’hui encore les Chrétiens sont censés croire que le Fils est identique au Père.
Aucun rapport, donc, avec une mesure de distance. La métaphore journalistique est incohérente.

Oui, je sais, cette note est pédante. Mais, tant pis, J’assume. J’en ai marre de la bouillie.
Ah… et, la fleur c’est un chrysanthème, à déposer sur la tombe d’Albert Londres ou d’Arthur Koestler.

Publicités

4 Réponses so far »

  1. 1

    beau comme un soleil avec un iota 🙂 Bonne journée Louis !

  2. 2

    patriarch said,

    Belle démonstration….. et belle journée chez vous Clodoweg !

  3. 3

    Elle a un mérite.
    Elle est homogène…

  4. 4

    Petit Scarabée said,

    Moi j’ai bien aimez ton histoire des homoousiens et des homoïousiens.

    Merci pour ce plaisir. 🙂

    Moi qui sombre dans une lente hibernation, tu arrives à piquer ma curiosité, mais je dois avouer que je me suis un peu perdu dans les labyrinthes de la Christologies de Wikipédia.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arianisme

    Identique ou semblable :
    Heureusement qu’il existe le test de paternité 😛 l’ADN ne saurait mentir !!

    Bizarre …mais il me semble que j’oublie quelque chose de ton post …

    Mais pourquoi ce  » i « de iota ..me fait penser …..à un champignon atomique 😦


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :