Greffe ratée

Voici qu’a fleuri le pommier d’ornement, celui dont j’avais montré, cet hiver, une petite pomme ratatinée par le gel.
Celui là même qui s’est laissé presque entièrement recouvrir par son porte-greffe révolté.
Je trouve qu’il a du mérite à fleurir encore.
L’art de la greffe m’a toujours fasciné, mais je n’ai jamais osé m’y essayer. Aprés tout, je ne suis qu’un amateur.
Déjà, la taille des rosiers me pose problème : Dois-je couper ici ?…Ne serait-ce pas mieux un centimètre plus haut ?…Ou plus bas ? Le noeud que je laisse est-t-il bien touné vers l’extérieur de la touffe ?
Si je devais greffer, je n’en finirais pas.
Je préfère la bouture (quand elle est possible), la bouture du rosier Westerland que j’ai ramenée ici m’a débarassé de la corvée de couper régulièrement les tiges d’églantier émises par les racines du porte greffe.
Ce débordement possible du porte-greffe est l’inconvénient principal du procédé.
Et quand on regarde les médias on se dit qu’ils ont certaimement greffé la politique sur la téléréalité à en juger par le genre de questions que posent les journalistes aux politiciens ; Elles portent plus souvent sur la cuisine électorale que sur le fond des idées.

Publicités

1 Response so far »

  1. 1

    patriarch said,

    Il n’y a pas de cours d’horticulture par chez toi…..

    J’aime bien ta comparaison de cuisine…..

    belle journée chez vous.

    Je vais chez Mr 50€ ce matin. 50 € pour à peine 10 minutes…..


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :