Consoude des sous bois

La consoude est une fleur discrète.
Celle ci a immigré clandestinement dans le jardin.
J’étais allé dans un petit bois ramasser des pieds d’anémone sylvie (immigration contrôlée), mais dans la motte de terre se cachaient des racines de consoudes.
Il n’y en avait q’un pied au début et maintenant il y en a quatre ; Ces consoudes se reproduisent drôlement vite !
Il faut dire qu’elles poussent dans un coin d’ombre à côté des fougères et de la tiarelle.
Elles ne gènent personne et les autres fleurs du jardin n’ont pas l’impression de ne plus être chez elles.
Si j’en avait davantage je pourrais couper les tiges et les mettre dans le compost, elles constituent un excellent engrais azoté.
Un ami (avec qui je me suis fâché depuis) m’a un jour traité d' »immigrationniste ». C’était un mot que je ne connaissais pas mais qui m’a amusé : On crée un mot et ensuite on s’imagine qu’il y a une réalité derrière.
On appelle celà : La langue de bois et c’est le seul bois dont on ne risque pas de manquer.

Publicités

2 Réponses so far »

  1. 1

    Pour sur Louis. Heureusement, pour ceux qui comme toi connaissent la nature, le bois a un plus beau discours ! 🙂

  2. 2

    patriarch said,

    Je pense tout de suite à Copé…. Bel après midi dans ton jardin…..


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :