Archive for janvier, 2011

Pommier d’ornement

Au cours du trajet que je fais pour promener les chiens, je passe devant ce pommier d’ornement qui garde encore quelques petites pommes fripées par le gel mais d’une belle couleur.
Les fruits des pommiers d’ornements de sont pas toxiques mais trés acides, les oiseaux ne se précipitent pas pour les picorer, on pourrait, à la rigueur en faire des gelées en mettant beaucoup de sucre.
Ce pommier là devait être greffé et le porte-greffe a repris de dessus.
Le pommier d’ornement n’est plus qu’un appendice d’un arbre beaucoup plus grand, mais ses fruits lui conservent son caractère ornemental.
Je dirais bien que sa situation me fait un peu penser à la situation de notre pays au niveau international, mais ce serait trop facile.

Publicités

Comments (1) »

Petit matin d’hiver

Ce matin, j’ai accompagné Sylvère qui prenait son travail à 8h.
Le dimanche matin est réservé aux « professionnels ».
C’est une façon de parler, perssonne, pour autant que je le sache, ne gagne sa vie en jouant au bowling.
En fait, il s’agit d’associations de joueurs qui réservent la salle pour la matinée et organisent des tournois par équipes.
Ce sont eux qui réclament spécialement Sylvère qui,à leurs yeux est le seul qui travaille correctement.
Evidemment, ce n’est pas trés agréable d’avoir à se lever à 6h le dimanche matins, mais les « boulers » ne lésinent pas sur les pourboires.
Et levé poue levé, autant profiter de la promenade.
Le soleil est encore sous l’horizon et une petite brume paresseuse traine encore sur le givre de la plaine;
J’aime beaucoup ce moment de la journée et s’il ne fallait pas se lever si tôt, j’irais tous les matins contempler le calme de l’aurore.
A mon retour le soleil est levé et le jardin est l’objet d’une grande animation : tous les oiseaux prennent leur petit déjeuner.
Deux ou trois sont installés sur les boules de graisse et de nombreux autres attendent leur tour perchés sur les buissons et les arbres des environs.
Ce matin, il y a là tout un groupe de mésanges à longue queue, des oiseaux que je voyais rarement dans l’ancien jardin.
Si j’arrive à acheter l’appareil photo que je convoite, je tenterais de leur tirer le portrait.

Comments (4) »

Soleil de glace

Je taille les tiges sèches des graminées tout en laissant encore un peu les plumets des miscanthus accrocher le soleil bas de l’hiver.
Le temps est redevenu froid malgré le grand soleil.
La chattte est d’humeur joueuse et me donne de petits coups de patte sur les doigts quand je farfouille dans les herbes sèches.
Cet hiver commence à me paraître long bien que notre région ait évité tous les embarras qu’a connu le reste du pays.
C’est peut-être parce que j’avance en âge que je supporte moins bien le froid et l’obscurité.
Il me semble que ça me dérangeait moins dans le temps.
Pourtant, tout va bien au jardin.
Les boutures de rosiers ont l’air de bien reprendre et celles de buddeia de bien résister.
J’ai fait des boutures de buddeia pour attirer les papillons.
Ce jardin est situé en ville et la biodiversité, si à la mode en ce moment y est moindre que dans l’ancien.
Attirer des papillons va faire remonter mes quotas.

Comments (2) »

Petits fruits de saison

Ces petits fuits sont ceux d’un troène.
Comme tous ceux des membres de sa famille, les oléacées, le laurier noble (pour la sauce et les couronnes) ou le laurier cerise et l’éléagnus (pour les haies), il ressemblent à de petites olives.
Ils sont à maturité en ce moment et tombent à terre ou sur le toit des voitures qui ont eu la malheureuse idée de se garer sous l’arbre.
Les moineaux et les mésanges prèfèrent les boules de graisse mais les merles, une fois dévorés tous les fruits des pyracanthas, ne les dédaignent pas, non plus que les tourterelles dont les déjections vont rejoindre les fruits sur le toit de la voiture.
Celà fait du troène l’un des arbres les plus envahissants qui soient car leurs graines, rejetées par les oiseaux, s’en vont germer un peu partout et même dans des endroits d’où le sournois est difficile à déloger si l’on a négligé de l’arracher à temps, comme, par exemple les fissures dans les murs.
En fait, malgré sa belle allure en boule, j’aimerais bien me débarasser du troène qui a poussé tout au bout du jardin.
Mais là c’est un preoblème car ça revient cher de faire abattre un arbre.

Comments (4) »

Jacinthes forcées

A côté de l’ordi, j’ai posé ces jacinthes à forcer, achetées par sylvère comme décoration pour le repas de Noël. Ce seront les premières fleurs de l’année.
Dans la maison elles ont tendance à s’étioler, il n’y a pas assez de lumière.
Le moment venu, je les replanterai dans le jardin et, peut-être s’acclimateront-elles.
Mais elles répandent tout de même un délicieux parfum qui me rappelle l’école maternelle.
Je suis en train de me familiariser avec le logiciel du nouvel ordi.
Sur l’ancien j’avais windows XP. Alors, évidemment, je ne retrouve pas toutes mes marques et mes habitudes.
Mais ça vient petit à petit en tâtonnant.
Cette note est juste un essai.

Comments (3) »

Bonne année

l’année commence sur les chapeaux de roues !
Mon ordi est mort.
Je poste ceci d’un poste public
Bonne année donc à tout le monde.
Et à bientôt le temps d’avoir une nouvelle machine.

Comments (8) »