Archive for décembre 9, 2010

Marché de Noël

Pas de neige en ce jour de marché de Noël,
mais un immense ciel bleu.
N’était le froid glacial, on aurait dit une belle aprés-midi d’été.
Sur la place, devant le marché couvert, j’ai trouvé, dans une jardinière municipale abandonnée, cette joubarbe qui avait fait une belle floraison gris-rose.
Les joubarbes aiment le soleil, mais pour le reste,qu’il y ait de l’eau ou non, qu’il fasse chaud ou froid, elles s’en fichent.
Celle-ci a décidé qu’elle avait envie de fleurir et tant pis pour le froid.
Je suis rentré sous la halle chauffée pour retrouver le Yef et ses pâtisseries orientales.
La vente allait bon train. Apparemment plus il fait froid plus les clients sont intéressés par les machins sucrés !
Pour notre propre repas le Yef avait prévu un couscous de sa fabrication.
Je m’en suis léché les babines.
Quand il y a un creux dans la vente et que le Yef est en veine de confidences, il lui arrive de me raconter une partie de sa vie et ça vaut toujours le détour.
Cette fois-ci, il m’a raconté les deux années passées, seul arabe dans une école confessionnelle juive, à étudier la comptabilité.
Il en a gardé un bon souvenir.
A l’entendre, il y régnait une sorte de familiarité bon-enfant qu’il n’a retrouvée nulle part ailleurs :
« On dirait qu’ils se baignent tous dans la même baignoire. »
Le Yef est doué pour le comique et je me suis bien amusé.

Comments (4) »