La mort d’Aristote

J’achète la revue « philosophie » dont la lecture me change un peu de la télévision.
Le numéro de ce mois est consacré à la Mort.
Evidemment..on est en novembre !
Je dois dire que je n’ai rien trouvé dans ses pages qui soit susceptible de changer mon opinion que, face à la Mort, la Philosophie était totalement inutile, mais j’y ai trouvé quelques anecdotes amusantes (façon de parler).
L’une d’elles raconte qu’Aristote serait mort d’avoir avalé une décoction d’aconit.
Voilà qui me ramène au jardin où le bel et terrible aconit finit de fleurir en ce moment.
La revue ne fournit pas d’autres détails mais sans doute s’agit-il là d’un suicide car il est difficile de se faire une tisane d’aconit par mégarde.
L’amusant de la chose est qu’Aristote avait fui Athènes sous le coup d’une accusation d’impiété, lancée par le parti anti-Macédonien, pour ne pas avoir à boire la cigüe comme Socrates.
Heureusement, je ne cultive pas la cigüe, la mort d’un philosophe dans le jardin ça va encore, c’est quant il y en a beaucoup que ça pose des problèmes.

Publicités

2 Réponses so far »

  1. 1

    patriarch said,

    C’était souvent le cas de ces gens qui bien souvent ne se gênaient pas de rire la vérité aux puissants de l’époque.

    belle journée à vous deux, pour c’est de nouvveau la pluie…

  2. 2

    liliplume said,

    cette fleur a l’air vénéneuse en effet


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :