Archive for octobre, 2010

Petit soleil de jardin

Le rosier « king Arthur » fait de son mieux pour remplacer le soleil faiblissant.
Est-ce l’effet de l’arrivée de l’hiver , j’ai tendance, en ce moment à trouver l’avenir bien sombre, autant pour les jeunes que pour les vieux.
J’aimerais bien trouver dans l’actualité, quelque chose qui ressemblerait à mon rosier : une note de couleur vive, un trait de lumière, quelque chose qui me confirmerait que la Nuit qui vient ne durera pas toujours.
En attendant, je fais un peu de cosmétique au jardin : Je déplace des graminées qui prennent trop de place, j’installe quelques semis de l’année et j’ai aussi déplacé l’amarcrinum qui n’a pas fleuri depuis des années en espérant qu’il se trouvera assez bien à son nouvel emplacement pour me donner une fleur à la fin de l’été prochain.
Bonne nouvelle, les boutures de rosiers que j’avais faites en août ont l’air d’avoir repris.

Comments (6) »

Primevere en automne

Avec toutes ces pluies, la primevere du japon a fait une nouvelle floraison, surprenante pour cette fleur printanière.
Un dernier sourire ensommeillé avant de s’endormir pour l’hiver.
C’est a nouveau le temps des plantations.
Le jardin est déjà bien plein, mais je vais rajouter des crocus, j’ai vu que ceux que j’avais déjà plantés venaient bien, et peut-être aussi des muscaris blanc et des perce-neiges sous le petit pin parasol.
Peu de choses somme toute, je vais surtout diviser des touffes de vivaces et changer de place quelques graminées.

Comments (3) »

Dessin

Un dessin fait aux crayons de couleurs que le chant de pain m’avait donné l’idée d’utiliser.
Je n’avais pas manié de crayons de couleurs depuis ma petite enfance.
Ca fait tout drôle de les utiliser à nouveau.
Je crois que je m’en suis à peu prés sorti.

Comments (6) »

Nerines

Longtemps, j’ai essayé en vain de faire fleurir des nérines dans mon jardin.
Et voici que cette année elles ont enfin fleuri.
Ce sont des bulbeuses auc fleurs assez grandes originaires d’Afrique du sud, ce qui fait qu’elles fleurissent à contre-saison au début de l’Automne qui st le primtemps là bas.
J’ai eu une semaine entière pour abmirer leur floraison.
Aprés quoi, Volverine le chat mâle s’est battu avec un mâle du voisinage juste sur les nérines.
Ces animaux ont une espèce d’instinct qui les amène à régler leurs comptes de façon à saccager les plantes auxquelles je tiens le plus.
J’ai ramassé les nérines coupées à ras de terre et je les ai mises dans un vase pour en profiter encore un peu.
Je ne pense pas que les plantes soient détériorées, elles vont faire pousser leurs feuilles et, je l’espère refleurir à l’automne prochain.

Comments (3) »

Vacances au soleil

Comme Sylvère était fatigué par son travail, (il a remplacé tous ses collègues partis en vacances en juillet et aôut)nous sommes partis passer une semaine de vacances au soleil.
A Djerba en Tunisie.
J’y étais allé, il y a longtemps, un week-end payé par un fabricant d’appareils photos.
En deux jours, j’avais visité tout ce qu’il y avait à voir sur l’ile : le marché d’Houm Souk (la « capitale »), la fabrique de tapis, et même la Grande Synagogue dont on a beaucoup parlé plus tard.
Sylvère, lui, avait déjà passé une semaine dans cet hôtel « de luxe »
Du luxe pour les pauvres, vu le prix du séjour, dans les récits de Sylvère, l’hôtel avait l’air beaucoup plus luxueux qu’il ne l’était en réalité.
Nous sommes arrivés de nuit, la chambre était confortable, au matin je suis sorti prendre l’air.
Au pied du muret de notre petite terrasse se blottit un hibiscus malade mais qui trouve encore la force de sortir de belles fleurs rouges.
Les moments les plus agréables du séjour étaients les petits déjeuners pris sous un vaste palmier dattier qui perdait ses dattes.
De petites tourterelles locales, brunes et marron courent entre les tables.
L’aprés-midi, il pleuvait souvent jusqu’au soir.
La première fois que Sylvére est venu, on pouvait fumer dans les salons de l’hôtel mais ce n’est plus possible,
(Des clients se sont plaints),on peut quand même fumer pendant les repas sur la terrasse.
Même s’il pleut, mais ici, la pluie aussi est chaude, les anumateurs proposent une foule d’activités ludiques : aqua gym, tir à l’arc ou aux fléchettes, tournois de ping-pong ou de belotte.
Heureusement j’avais emporté des bouquins de Terry Pratchett.
Je suis allé prendre un bain dans la piscine, l’eau était bonne mais en sortant, je me suis rappelé que des années de naturisme faisaient que je de supportait plus le contact du maillot de bain mouillé sur la peau.
J’ai toujours l’impression de m’être baigné avec un costume.
Le soir, promenade sur la plage.
Il y avait, parait-il une importante drague homo dans les buissons qui bordent la plage mais maintenant,il n’y a plus personne (des clients se sont plaints) et la sécurité fait la chasse.
De toutes façons je me sens trop vieux pour le tourisme sexuel.
Et, au lit.
De toutes façons, ça n’a duré qu’une semaine.

Comments (7) »