Petite mélancolie de septembre.

Les roses trémières finissent leur floraison.
Je vais tailler les tiges florales à ras du sol pour permette à la souche de se renforcer.
Non sans avoir récupéré les graines que j’ai installées dans de petits pots.
Le résultat est souvent une surprise car la couleur obtenue n’est pas toujours celle de la plante d’origine.
Le frére Gregor Mendel a découvert pourquoi, il y a de celà bien longtemps.
C’est toujours avec une certaine mélancolie que j’entreprend ces travaux de septembre, il y a encore des belles journées mais le fond de l’air frâichit, annonçant déjà l’arrivée de l’automne.
Bien que le mois d’Août ait été torride, au point que j’en arrivais, moi aussi à craindre des incendies dans le jardin,j’ai toujours du regret à le voir partir.
Mais comme consolation je me dis que c’est maintenant que se prépare le printemps suivant.
Alors avant de la couper je poste la photo de cette passerose double comme promesse des floraisons à venir.

8 Réponses so far »

  1. 1

    liliplume said,

    donc couper les tiges à la base ? Et récupérer les graines, et les planter quand ??

    et pour les pivoines que dois je faire d’après toi ??

    J'aime

  2. 2

    Tu es un créateur de saisons Clodoweg !

    J'aime

  3. 3

    clodoweg said,

    Lili, tu peux les replanter tout de suite ou, comme moi les faire germer dans de petits potspour les installer quand elles seront assez fortes, à la fin de l’hiver.
    Les roses trémières n’aiment pas les sols trop compacts, il faut retourner un peu le sol avant de les semer.
    Le mieux pour les pivoines est de les laisser en place en coupant aussi toutes les feuilles à ras.

    J'aime

  4. 4

    liliplume said,

    donc je coupe les feuilles (et la tige ?) au ras de la terre, avant l’hiver ?

    J'aime

  5. 5

    clodoweg said,

    Oui lili, tu coupes aussi les tiges des feuilles de pivoines

    J'aime

  6. 6

    liliplume said,

    merci du conseil, je vais le faire. J’ai plusieurs pieds de pivoines. Remarque les autres années je les laissais comme ça, et elles refleurissaient bien quand même,et malgré les grands froids.

    J'aime

  7. 7

    Cette fleur est une pure merveille, elle a un je ne sais quoi d’émouvant.
    Elle n’est pas seulement belle, elle émeut.

    J'aime

  8. 8

    clodoweg said,

    Le goût, je suis d’accord avec toi.
    un mélange de grâce et de fragilité, sans doute.
    La première floraison de la plante ne donnait pas cette impression.

    J'aime


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :