Coeur de pavot

Il faut bien le reconnaitre, les pavots on toujours eu le coeur photogénique.
Tantôt, on croirait y voir une pâtisserie recouverte de sucre brillant, tantôt, comme ici, un fouillis de lingerie soyeuse.
Ce pavot est le seul qui aie fleuri cette année.
Le terrain ne leur est pas trop favorable, ils aiment les sols légers plutôt sableux, leurs racines délicates peinent à se frayer un chemin dans les sols trop lourds.
ceux que j’ai semés n’ont que quelques centimètres de haut, ils ne vont pas donner grand-chose.
Celui de la photo s’est semé tout seul dans la terre de bruyère d’un des pots d’azalées.
A l’automne, je vais leur préparer une zone où ils devraient se plaire avec un mélange de sable et de terreau.
Heureusement, il me reste des graine et je récupèrerais celle de ceux qui ont bien voulu fleurir.
Si petits soient-ils, ils en font toujours quelques unes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :