Tabagisme passif

La journée sans tabac aura au moins permis de confirmer une chose dont je me doutais sans en avoir la preuve.
Le professeur Philippe Even profite de sa récente retraite pour révéler qu’aucune étude sérieuse ne prouve la nocivité du tabagisme passif.
Le risque serait, au mieux inexistant, au pire extrèmement faible.
Le tabagisme passif était pourtant un pièce maitresse de la contruction idéologique tabacophobe.
En effet, vu qu’il est plus facile de faire des lois contre les fumeurs que contre le tabac et qu’on ne peut reprocher aux fumeurs de s’intoxiquer volontairement, le tabagisme passif était du pain bénit puisqu’il permettait de mobiliser la dimention morale en les accusant de faire courir un risque mortel au reste de la population et surtout aux enfants (la défense des enfants est toujours payante d’un point de vue idéologique)
Le discours sanitaire était bien rodé mais peu efficace face à une addiction On a pensé le renforcer en lui adjoignant un discours moralisateur, quitte à le fonder sur des (pieux) mensonges.
C’est même l’aspect moralisateur du discours qui me laissait soupçonner sa fausseté avant qu’une Autorité ne se décide à révéler le pot-aux-roses.
Je pourrais continuer longtemps et détailler les nombreuses idioties qui ont été proférées au nomdu tabagisme passif, comme, par exemple le tabagisme « super-passif », mais je préfère m’arréter là et allumer une cigarette sans avoir le sentiment d’être un assassin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :