Ornithogalles

Voilà une petite ornithogalle, la Dame de onze heures, qui s’est resemmée au milieu des phlox rampants.
Ramassée au bord d’une route, elle se promène un peu partout dans le jardin.
Je me souviens fort bien de ma première ornithogalle, son petit bouquet d’étoiles poussait dans le jardin public de Lavaur entre deux grands cèdres.J’étais au chômage à l’époque et je ressentais un peu le même sentiment de déshérence ouatée que je ressent maintenant que je suis à la retraite.

Euh…

En fait, à la suite de ca, j’avais écris une assez longue note à propos du concept de « Care » (soin mutuel) que Martine Aubry a récupéré outre-Manche dans une brocante.

Mais, finalement, Bof…le commentaire politique n’est pas mon fort et d’autres font celà bien mieux que moi.
J’ai tout effacé et la note restera en l’état.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :