Le Krach et la Tulipe

C’est le moment des tulipes, ces grandes et élégantes coupes jaunes fleurissent à leur tour.
Ce n’est pas moi qui les ai plantées, elles étaient déjà dans le jardin, j’ai juste mis un groupe tulipes plus basses, de couleur violette à coté, comme complément.
Les tulipes sont des fleurs amusantes en ce qu’elles sont à l’origine du premier Krach financier de l’histoire de l’humanité.
A partir de 1593, les hollandais commencent à importer des tulipes de Turquie, mais ce n’est que vers 1630 qu’ils se prennent de passion pour cette belle étrangère qu’ils avaient commencé à modifier.
Tout le monde veux des tulipes et leur prix augmente rapidement.
Les capacités de production du pays sont vite saturées et la machine s’emballe, on commence à acheter des bulbes non encore produits et les prix continuent à augmenter.
Dés 1633 ils atteignent des nivaux astronomiques un seul oignon peut atteindre le prix d’une belle maison, soit 40 années du salaire d’un ouvrier.
Plus personne ne pourrait en acheter, mais les financiers ont une idée géniale, comme dans la récente crise des subprimes, ils découpent virtuellement les oignons en tranches et vendent ces parts aux spéculateurs.
les prix n’ont plus aucun rapport avec des objets réels, on négotie des fantasmes, tout comme de nos jours.
En 1637, la rumeur se répand qu’une surproduction allait faire baisser le coût des tulipes et la « bulle » éclate ; En six semaines les tulipes perdent 90% de leur valeur ruinant ceux qui s’étaient endettés et avaient vendu leurs bien pour en acheter.
Pour un temps, l’économie hollandaise entra en récession.

J’ai résumé dans cette note un article de La Gazette des Jardins signé nonobio@lavache.com.

J’aurais dû écrire cette note à l’occasion de la dernière crise financière, mais, bah…, elle arrivera à temps pour la prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :