Jardin en hiver

Il fait froid et il souffle un vent glacial.
Le jardin est presque entièrement privé de fleurs, mise à part ma petite jacinthe blanche qui fleurit comme d’habitude en janvier.
Le spectacle serait triste sans le va et viens des oiseaux qui se succèdent sur les boules de graisse.On dirait qu’ils se passent le mot car ils sont beaucoup plus nombreux qu’avant.
Il y a surtout des moineaux et des tourterelles et beaucoup moins de mésanges qu’avant, l’endroit est plus urbain.
Mais il vient toujours un rouge-gorge.
Pourtant, si lon examine les plates-bandes on voit que, malgré le gel, les bulbes de printemps les plus précoces sortent déjà de terre.
Les narcisses montrent le bout de leur nez et les lames fines des glaieuls de Byzance s’élèvent au dessus du tapis de petites feuilles brunes.
Les bourgeons des clématites, encore brunâtes, commencent à gonfler.
Le jardin médite sa prochaine saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :