Le père des suicidés

L’histoire du kamikaze raté Omar Farouk Abdulmutallab m’intrigue.
Occurence peu banale, c’est son propre père, un banquier Nigérian, qui avait prévenu les services secerts Américains e la dangerosité supposée de son fils.
Qu’est-ce qui s’est joué entre le père et le fils ?
Chez les auteurs d’attentats suicides il y a souvent un problème avec le père.
Soit, comme l’a constaté un psychiatre palestinien auprés de survivants, qu’ils aient une faille vitale en eux pour avoir vu,dans leur enfance, leur père tué ou battu sous leurs yeux, soit, comme celà semble être le cas de Mohammed Attia, le chef du commando du 11 septembre, qu’ils se trouvent incapables de réaliser le projet que leur père a conçu pour eux et qui fait peser sur eux trop de pression.
Et je me demande aussi pourquoi le jeune homme a raté son coup.
Je pense que la Religion, si radicale qu’elle soit et si fanatique que soit le religieux, ne peut expliquer, à elle seule, la décision de commettre un attentat suicide.
Le Martyr a un problème personnel insurmontable qu’il fait exploser en même temps que sa bombe.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :