Un tour rapide au pays des cigales

photo cigale juillet 09 - copieEvidemment, elles sont plus faciles à entendre qu’à voir, les cigales.
J’ai photographié celle ci sur une aire d’autoroute entre Toulouse et Montpellier où ces insectes menaient grand tapage.
Sylvère était ravi, le chant des cigales lui rappelait son enfance quand sa famille quittait la pluie et le ciel gis des Ardennes pour venir en vacances dans le Sud.
Sa petite madeleine à lui, en quelque sorte.
Il y a quelques mois,la petite chienne Lhassa apso (une espèce de Shitzu) de Sylvère avait eu des chiots avec un inconnu de passage
L’ancienne maison n’avait pas de portail et Ulka se baladait comme elle voulait dans le lotissement et, bien que le père soit inconnu, nous soupçonnions fortement le Yorkshire du voisin qui la poursuivait de ses assiduités.
Bref, elle avait eu une portée de trois chiots.
Nous en avions donné deux et gardé le troisième, le plus petit, une petite chienne, vraiement adorable.
La porte du fond du jardin ferme mal et, si peu que le pène soit mal enclenché, Ulka arrivait, en tirant avec la patte, à ouvrir la porte pour aller faire une petite promenade, suivie du chiot.
Les chiens se sont donc échappés une première fois..photo polygala juillet  - copie
Nous avons vite récupéré Ulka mais pas le chiot qui s’est retrouvé à la SPA.
La voisine qui connait bien le vétérinaire, qui est au courant de tout, nous a avertis et nous sommes allés chercher le chiot qui s’est, du coup retrouvé vacciné et muni d’une puce.
Seconde évasion il y a deux mois, nous retrouvons vite Ulka, mais toujours pas la petite.
Et, cette fois-ci, elle semblait bien perdue pour de bon.
Nous nous sommes dit qu’elle avait certainement été prise par quelqu’un pour la revendre.
Sylvère a déposé plainte à la gendarmerie qui lui a expliqué que si le chien passait chez un vétérinaire, ce dernier lirait la puce et que nous avions de bonnes chances de la retrouver.
Et effectivement, il y a quelques jours nous avons reçu un coup de fil de la SPA de… Montpellier, un vetérinaire avait retrouvé le chien.photo solanee blanc jui - copie
Nous sommes donc partis la chercher : trois cent kilomètres.
Comme c’est souvent le cas, les locaux de la SPA à Montpellier sont trés à l’écart de la ville, au bout d’un long chemin bordé de Chènes verts et d’herbes sèches.
Sylvère a demandé qu’on lui apporte le chienne, il ne supportait pas l’idée de passer devant les cages, la vue de ces animaux abandonnés lui faisant trop mal.
Nous sommes rentrés sans nous presser, la petite chienne dormant enroulée sur elle-même sur la banquette arrière.
Depuis,elle nous « colle » littéralement.
Et j’ai mis un verrou à la porte du jardin, finies les balades sans laisse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :