Sur le banc

photo-girof-viol-011-copieJ’attends le bus assis sur un banc près de l’arrêt.
Il fait nuit, encore et il fait froid.
Le banc est fait d’une plaque de fer percée de trous et moulée.
Bizarrement, la condensation ne s’y dépose jamais. Hormis les jours de pluie, le banc est toujours sec.
Tout est calme.
Cet été, j’entendais le choeur des tourterelles de Turquie qaui nichent en nombre dans les grands cèdres.
Leur basse continue servait de fond rythmique au chant d’un coq.
Un coq nain, si j’en juge par sa voix de ténorino.
Je ne l’entends plus en ce moment. J’espère qu’il n’est pas passé à la casserole en ces temps de crise alimentaire.
Seuls les corbeaux ( des corneilles, en fait ) babillent en leur patois.

Kraaa…kraaa !

J’ai jeté en sortant de la maison un coup d’oeil satisfait à la giroflée violette achetée chez un pépiniériste.
Je l’ai prise déjà fleurie pour mettre un peu de couleur.
Il y a, derrière la maison, des plants d’une autre giroflée d’un beau jaune foncé.
Je vais en transplanter un à côté de la nouvelle et l’année prochaine elles fleuriront ensemble.
Jaune et violet, les couleurs sont complémentaires, celà devrait être harmonieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :