Les platanes

photo-ecorce-181-copieL’hiver ne laisse pas beaucoup de place aux fleurs.
Il n’y a plus que de la terre et des branches nues.
On peut toujours se contenter des écorces.
Celle-ci est celle d’un platane, un arbre né au moyen Orient et arrivé chez nous à la Renaissance.
Il s’est bien acclimaté depuis.
Celui-ci est sur la route d’Albi.
Il faut dire que les platanes qui ont été plantés en grand nombre, à une époque, pour ombrager les routes, sont des arbres assez fragiles et que, par grand vent, de grosses branches peuvent se casser et tomber sur le macadam.
Un projet d’élargissement de la route d’Albi menaçait la survie des platanes et les riverains se sont mobilisés pour les sauver.
Tant pis pour les embouteillages.
Je ne sais pas où en sont les choses, mais, pour le moment, les platanes sont toujours là.
J’aime bien les plantes, mais aimer les platanes à ce point n’étonne un peu.
C’est vrai , quoi…Le retour affectif qu’on peut avoir de la part d’un arbre est quand même assez limité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :