Le passager du métro

photo-ro-011-copieIl n’t a pas beaucoup de rayons de soleil en ce moment, il faut être vigilant et rapide pour en attraper un, comme sur ce fruit (ets-ce bien un fruit ?) de rosier.
Je rentre chez moi par le métro, aprés le travail.
En face de moi est assis un Noir, vétu d’un blouson de toile et d’un jeans.
Au poignet, il porte une grosse montre avec des décorations dorées et, en bandoulère, un sac Vuitton manifestement faux.
Mon regard dérive vers son entre-jambes ( difficile de m’empécher de faire ça ! ).
Son jeans est fendu par l’usure à l’entre-jambes.
Le type est pauvre.
Pendant qu’une voix d’hôtesse enregistrée égrène le nom des stations, je médite sur la tenue de mon vis-à-vis.
Le Jugement Automatique ( genre : « Encore un qui veut paraitre plus qu’il n’est… » ) habituel, ne me parait pas adéquat dans ce cas.
Le port de signes extérieurs de richesse (Frelatés, mais encore symboliquement valables) m’apparait plutôt comme une forme d’affirmation de soi, malgré la misère.
Une sorte de revendication de Dignité.
Nos regards se croisent, je lui souris, il me rend mon sourire.
Juste un rayon de soleil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :