Archive for octobre, 2008

Les bégonias

Il faut bien le reconnaitre, quand on croise un parterre public en cette saison, on retombe toujours sur des bégonias.
Et classiques, exactement ceux de ma grand mère.
Rien à voir avec les nouveautés fanfreluchées que vous proposent pépinières et catalogues.

Personnellement, je n’aprécie pas tellement les bégonias. Outre que ce sont des plantes peu rustiques, je les trouve fragiles et leurs tiges, trop cassantes.
j’imagine que les jardiniers municipaux avaient révé de parterres plus exotiques produisant des effets plus nouveaux, mais que finalement, le goût du public et les budjets étant ce qu’ils sont,il ont fini par opter pour les valeurs sûres et se sont résignés aux bégonias.

Tiens ! celà me fait penser aux élections américaines, toutes proches. Les électeurs se déclarent en majorité pour Barak Obama quand les sondeurs les interrogent. Sans doute rèvent-ils de nouveauté.
Mais il est bien possible qu’au moment du vote, ils se décident, les choses étant ce qu’elles sont, à voter pour Mac Cain.

Un Bégonia.

Leave a comment »

Tournesols en automne

Il reste encore autour du village quelques parcelles de tournesols qui ne sont pas moissonnées.
Quand on s’en approche, les fleurs séchées sont d’une belle matière.
On dirait du velours teint de divers ocres jaunes.
Evidemment, je n’ai pas pu résister à l’envie d’en prendre une tête.
Oh, une petite, je ne veux pas piller la récolte.
Je vais en conserver les graines pour les planter, ce printemps le long du séchoir à linge.
Celà fera une sorte de haie provisoire en attendant la croissance des miscanthus, installés là pour dissimuler mes sous-vêtements (quelques une sont troués mais, que voulez-vous, on s’attache) à la vue des passants.
Je surveille aussi l’évolution d’autres tournesols, plus décoratifs, semés sur le parterre central d’un rond-point.
La mode, en effet, chez les jardiniers municipaux est de remplacer les parterres trop travaillés ou « artistiques »par des masses de fleurs semées à la volée.
Celà donne un fouillis de fleurs diverses et de mauvaises herbes (qui n’étaient pas invitées) qui doit paraitre plus « naturel ».
Il est certain que celà demande moins d’entretient.
Je ne déteste pas l’effet produit, et, surtout, une ou deux fleurs de plus ou de moins ne se remarquent pas dans la masse.
Je peux aussi aller y récupérer des graines et les replanter dansle jardin.
Ce que je compte bien faire pour les tournesols brun rouges que j’ai remarqués sur ce fameux rond-point de la porte de Virebent.

Leave a comment »

Au Voleur !

Bon…il arrive que l’on nous vole des logiciels, dans le magasin où je travaille.
Le plus souvent, evidemment, ce sont des logiciels de jeux.
Mais hier, un vigile a retrouvé l’emballage vide d’un logiciel contenant le Code de la Route (dernière édition).
Là ça m’en bouche un coin, comme on dit !
Je me perds en conjectures.
il est surprenant de voir un voleur se préoccuper de respecter le code de la route.
Sans doute tient-il à passer son permis de conduire.
Et quand il l’aura, il pourra enfin voler une voiture.
A sa santé ( hum…)Je poste la photo d’un cosmos blanc et d’une amarante pourpre que j’ai moi-même chapardés dans un parterre municipal.

Leave a comment »

Le glaïeul d’Ethiopie

Enfin je peux montrer sur ce blog la photo du superbe glaieul d’Ethiopie, l’Acidanthera qui fleurit en fin d’été.
Celà faisait quelques temps qu’il refusait de fleurir.
Les bulbes étaient trop vieux, sans doute.
Au printemps dernier j’en ai racheté et je les ai installés dans un nouveau pot en terre.
Et je leur ai mis de l’engrais, ce que je fais rarement.
J’ai obtenu une superbe potée de longues tiges fines couronnée de ces superbes fleurs blanches au coeur violet.
Faire un nouveau jardin me pousse à revenir sur mes échecs et à faire de nouvelles tentatives.
J’en ai prévu d’autres pour ce printemps.
Presque malgré moi, je recommence à vivre.
Mais je suis plus paresseux qu’autrefois.

Leave a comment »

La boisson à la Mode

J’ai récupéré mon ordi.
Pas en grande forme, il a été impossible de restaurer Windows Vista et mon fils m’a installé la version XP.
On a beau dire que Vista c’est de la merde, il était quand même bien plus agréable de travailler avec.
Comme, je me suis pas mal ennuyé, le soir, sans ordi, j’allais retrouver Sylvère à son travail et je discutais avec le barman, un cambodgien bien sympa.
Il m’a fait découvrir la nouvelle boisson à la mode le Red Bull.
Sylvère m’avait dit que le goût en était infect.
J’ai goûté quand même.
Bah ! ce n’est pas pire que le Coca.
Mais,à la première gorgée, la saveur m’a paru étrangement familière, comme si elle remuait un souvenir lointain.
Je fais rouler la boisson dans ma bouche, il y a un arrière-goût légérement citronné.
Citron… citron… Citrate …!
Ca y est ! J’ai trouvé !
Bon Dieu, ça ne me rajeunis pas !
La nouvelle boisson à la Mode a le goût de l’Hépatoum !
Je me souviens…
J’étais étudiant et je rentrais dans ma chambre au petit matin, plus ivre que de raison et j’attendais l’ouverture des pharmacies pour acheter une bouteille d’Hépatoum que je commençais à boire au goulot, avant même d’être arrivé chez moi, pour éviter la crise de foie qui me guettait.
C’était une préparation des établissements Vichy, dont, un temps, je fis une grande consommation.
Celà faisait des décennies que je n’y avais pas touché.
Ma foi, si le Red Bull a une composition semblable, ça ne fera pas de mal aux ivrognes d’en boire quelques canettes au cours de la soirée.

Voilà !
Une jolie fleur de canna en l’honneur de ce souvenir de ma jeunesse folle ( Ah,Dieu, que n’ais-je étudié !).

Leave a comment »