Le crocus jaune

photo-crocus-11-copie.jpgIl ne manque pas d’audace, ce crocus jaune.
L’hiver est loin d’être terminé et il n’hésite pas à fleurir, repoussant, pour se frayer passage, les feuilles violettes du bugle.
Ne sait-il pas que ses jolis pétales vont vite être flétris par les frimas ?
Les crocus sont ravissants mais, au moins dans mon jardin, assez éphémères.
J’en ai pas mal plantés (ils sont souvent vendus par poches de cinquante bulbes ) et tous ne fleurissent pas, loin de là.
Ils doivent souvent être étouffés par des plantes au feuillage plus exubérant.
Mais peut-être est-ce là, aussi la cause de l’émerveillement que j’éprouve à en voir fleurir, surtout au sein de la grisaille de l’hiver.
J’ai une tendresse particulière pour les plantes discrètes, un peu fragiles.
Certains individus sont un peu comme celà, d’autant plus attachants que la vie les malmène et leur laisse peu de place.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :