Herbe sèche

photo-herb-seche-01-copie.jpgMêmes sèches, les graminées ne manquent pas d’élégance.
En l’absence de fleurs, ce sont elles qui font l’animation du jardin, leurs tiges ploient et se balancent au moindre souffle de vent et quand il y a du givre, elles se couvrent d’une rosée cristalline.
Je ne connais pas le nom de celle qui figure sur la photo avec son inflosesscence en forme de queue de renard.
Elle vient d’un terrain vague qui en était couvert.
J’en ai arraché un pied avant qu’il fane et je l’ai transplanté dans un coin du jardin.
Depuis, il en pousse toujours quelqu’une par ci ou par là.
Je fais attention à ne pas la laisser devenir envahissante, mais, à part celà, elle pousse où elle veut.
 Il est bien possible qu’elle me suive dans le nouveau jardin, passagère clandestine dans un pot de rosier ou de lis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :