Givre et brouillard

photo-feuilles-givre-10-copie.jpgLe brouillard s’est levé une heure ou deux ce matin et puis est retombé enveloppant le paysage de ses ouates glacées.
J’ai reçu un coup de téléphone ce matin.
La soeur d’un ami m’annonçait qu’il venait de mourir.
Un sarcome au poumon.

J’avais écris une assez longue note, un genre de notice nécrologique, mais je l’ai effacée.
Comment parler d’un ami défunt ?
Nous vivons comme si tout devait éternellement durer, comme si les amis, la famille, ceux que nous aimons devraient être toujours là.
C’est un des inconvénients de vieillir, ceux qui proches ou lointains formaient le cadre de notre vie, disparaissent les uns aprés les autres.
J’ai passé de bons moments avec cet ami.
 Nous sommes allé camper pendant les vacances dans un petit camping perdu au fond d’une calanque du côté d’Argelès-sur-mer.
Ce furent des vacances parmis les plus agéables de ma vie.

Repose en paix, vieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :