Archive for décembre, 2007

Reveillon

photo-jasmin-h-09-copie.jpgL’année a été dure et la prochaine menace de l’être aussi ; Cette soirée de réveillon fut une véritable oasis. Mes deux fils étaient là et ça va bien pour eux.
Nous avons ri et plaisanté, mangé jusqu’à caler devant la buche et échangé des cadeaux, comme tout le monde;
J’ai eu droit à des Bd, un cd de Philippe Jaroussky, un de Nathalie Dessaix et une boite de cigares.
Sylvère a eu une bague et un diffuseur de parfum, les enfants ont eu des vêtements et des jeux de cartes.photo-neflier-r-03-copie.jpg
Le jardin a offert à tout le monde ses cadeaux habituels : les jolies fleurs jaunes (mais sans parfum ) du jasmin d’hiver et les fleurs peu spectaculaires (mais délicieusement parfumées) du néflier de le réunion.
Même les chats et chien ont eu droit aux reliefs du repas et, pour une fois aucun n’a essayé de monter sur la table.
J’étais si heureux d’avoir mes deux fils à la maison.
Je vodrais que tout le monde aie eu une aussi blee soirée.

Publicités

Leave a comment »

Noël…

photo-deco-noel-03-copie.jpgPlumes, boules, paillettes, sapin, celà fait longtemps que celà ne m’intéresse plus guère.
Ce n’est pas le cas de Sylvère qui, vu que mes deux fils vont dîner ici le soir du réveillon, a décidé de prendre les choses en main.
Il faut dire qu’il n’a pas eu de noëls dans son enfance.
Le repas reste simple et classique, petits fours, champagne rosé, foie gras, saumon et pour le plat, aprés avoir longtemps pensé à un chapon, il s’est décidé pour des magrets au miel.
Tout celà se terminera par une bûche poire et chocolat commandée chez le boulanger du village.
Il a déjà parsemé la maison de guirlandes et de boules et prévu une décoration pour la table.photo-deco-noel-04-copie.jpg
Mon fils dont je pensais qu’il n’y préterais pas grande attention, a trouvé tout celà trés joli et a félicité Sylvère.
Nous avions arrété de faire un sapin quand les enfants sont devenus adultes.
Je n’avais pas conscience que ces choses pouvaient leur manquer.
Du coup, je regarde toutes ces paillettes d’un air attendri.
Aprés tout qu’importe la vulgarité commerciale de la fête, c’est aussi l’occasion, pour ceux qui s’aiment, de se retrouver pour passer un bon moment ensemble
Joyeux Noël à ceux qui passeront par ici.

Leave a comment »

Fête galante… ou presque.

photo-feuilles-givre-07-copie.jpgSamedi dernier a eu lieu le traditionnel « repas » de Noël de l’Entreprise.
Dernier reliquat des diverses réunions « avec buffet » qui émaillaient la vie de la boite autrefois, avant qu’elle ne soit rachetée par un riche épicier.
Je me souviens, il y avait des petits déjeuners, des soirées pour goûter le beaujolais nouveau, ou des réunions du soir pour présenter au personnel les résultats commerciaux ou les budjets.
De tout celà, il ne reste rien. Les rapports sociaux se sont alignés sur ceux de la grande distribution.
Jusqu’au précédent directeur, cependant le repas de Noël revétait un certain faste et les cadres étaient tous présents à ces fêtes.
Avec le nouveau ( directeur), on ne mélange plus les torchons et les serviettes et les cadres font leur fête entre eux.photo-givre-04-copie.jpg
Ne pas se mélanger avec la populace, c’est un truc qu’on doit maintenant leur apprendre dans les stages de management.
Il n’y avait avec nous l’autre soir que deux cadres de la vieille école snobés par leurs collègues sans doute parcequ’ils sont trop vieux et depuis trop longtemps dans l’entreprise.
Pour ce qui est des autres, les oreilles ont dû leur siffler ce soir là.
Ceci dit la soirée était agréable et la nourriture tout à fait correcte pour vingt euros par personne.
Du moins pour ce que j’ai pu avaler.photo-givre-06-copie.jpg
C’est toujours la même chose, on arrive affamé, on se jette sur les premiers petits fours et on n’a plus faim quand arrivent les plats plus consistants.
C’est quand même un bon moment, celà permet de décompresser un peu et de recharger les batteries avant de retourner proposer à notre aimable clientèle tous les produits issus du savoir-faire de la Chine.

Leave a comment »

Givre et brouillard

photo-feuilles-givre-10-copie.jpgLe brouillard s’est levé une heure ou deux ce matin et puis est retombé enveloppant le paysage de ses ouates glacées.
J’ai reçu un coup de téléphone ce matin.
La soeur d’un ami m’annonçait qu’il venait de mourir.
Un sarcome au poumon.

J’avais écris une assez longue note, un genre de notice nécrologique, mais je l’ai effacée.
Comment parler d’un ami défunt ?
Nous vivons comme si tout devait éternellement durer, comme si les amis, la famille, ceux que nous aimons devraient être toujours là.
C’est un des inconvénients de vieillir, ceux qui proches ou lointains formaient le cadre de notre vie, disparaissent les uns aprés les autres.
J’ai passé de bons moments avec cet ami.
 Nous sommes allé camper pendant les vacances dans un petit camping perdu au fond d’une calanque du côté d’Argelès-sur-mer.
Ce furent des vacances parmis les plus agéables de ma vie.

Repose en paix, vieux.

Leave a comment »

Nouvelle floraison

photo-cambria-17-copie.jpgC’est une orchidée de l’espèce cambria qui porte sue sa tige un bouquet de petites fleurs jaunes.
On la voit souvent chez les pépiniéristes.
Sylvère me l’a offerte l’an dernier.
Elle a fleuri puis fané.
Je lui ai fait passer l’été dans la véranda dans une soucoupe remplie d’eau mais en faisant en sorte que les racines ne touchent pas l’eau.
Et de temps en temps je pulvérisait dessus de l’eau fraiche.
Elle a semblé bien réagir et, quand les températures sont descendues au dessous de dix degrés je l’ai rentrée dans la cuisine, à la lumière mais à l’abris du soleil direct.
Je ne me faisais pas beaucoup d’illusions mais, à ma grande surprise, il y a quelques semaines j’ai vu pointer une tige florale.
Et voilà : elle a refleuri.
C’est la première fois que j’arrive à faire refleurir une orchidée.
Je ne suis pas peu fier de moi.

Leave a comment »

Fantaisie pour un piano de bordel

photo-anthur-02-copie.jpgPour la première fois de son existence, la boite dans laquelle je travaille fait une publicité à la télévision.
Gros émois chez les Chargées de Com.
Il y a même une affichette pour signaler l’évènement, des fois que le personnel ne regarderait pas la télé.
Le spot montre un monde de synthèse débordant de gaîté et de couleurs.
Ben, pour ceux qui sont à l’intérieur, l’entreprise ne ressemble pas du tout à ça !
C’est amusant, pour la première fois de ma vie, je me trouve confronté de façon concrète au décalage entre le monde réel et ce que montre la publicité.
On voit des pubs pour des hôtels luxueux sans penser aux cuisines sordides ou pour des plats appétissants sans penser à l’usine qui les fabrique.
Bien sûr, dans un coin de notre cerveau nous savons que la pub est toujours peu ou prou mensongère et qu’elle a tendance à vanter, justement les qualités que le produit n’a pas,mais c’est autre chose de s’y trouver confronté dans sa vie personnelle.
Bah, cette pub a au moins l’avantage de me donner envie de rire quand j’y repense en travaillant dans « l’arrière boutique » étroite et incommode de mon cher magasin.
Pour illustrer l’article une fleur d’anthurium, aux couleurs aussi gaies que celles de la pub mais qui me donne toujours l’impression d’être une fleur artificielle en plastique.

Leave a comment »

Top Modèle

photo-graines-vitex-01-copie.jpgPluie, gel, intempéries diverses, il ne reste plus dans le jardin que des feuilles sèches et quelques graines commes celles du vitex agnus castus que montre la photo.
Les graines sont une promesse d’avenir, mais certaines comme celles de datura peuvent contenir de dangereux poisons.
Sylvère aime regarder une émission de télé-réalité qui passe tous les jours de la semaine : Top Model M6.
Une sorte de Starac pour top models. Des jeunes filles subissent une formation pour devenir tops models : gymnastique, diététique, cours de maintien, de comédie, de développement personnel, et même une pincée de philosophie.
Une pincée seulement !
Chaque semaine, l’une de jeunes filles est éliminée et la gagnante se verra proposer une grande campagne de pub dont elle sera le modèle. Le Top Model.
Je regarde d’un oeil distrait.photo-feuille-sol-02-copie.jpg
Mais l’autre jour, il m’a semblé que les émissions de ce genre, Starac et autres, proposaient, non seulement un divertissement, mais aussi un modèle de société.
Une Société comme un grand Marché où chacun est en concurrence avec les autres avec la richesse ou la célébrité comme prix pour les « Winners ».
Evidemment, comme il s’agit de médias, les réussites sont futiles, chansons ou publicité, mais le Modèle est valable pour tous.
L’ennui, c’est que, comme l’attestent les sociétés comme l’Angleterre qui vivent déjà en grande partie selon ce modèle, ce dernier exacerbe les névroses identitaires et les comportement belliqueux.
La France est en train de passer à ce modèle.
Nous avons déjà les Hooligans et les émeutes et je me demande avec inquiétude quand vont arriver les attentats-suicides dans le Métro.            

Leave a comment »