Ecorce

photo-erig-rosee-03-copie.jpgIl fait encore beau, mais le fond de l’air frâichit de plus en plus.
Pas encore de gelées, cependant.
Le matin la rosée d’hiver emperle tous les végétaux du jardin comme ces petites fleurs d’érigéon.
Les chats restent le plus possible dans la maison, squattant les chaises ou le canapé.
Ils semblent profondément endormis mais il me suffit d’ouvrir la porte du frigo pour les avoir derrière moi comme s’ils avaient surgi du carrelage.
Au jardin c’est le temps d’admirer les écorces.
Celle de ce bouleau s’exfolie en feuillets orangés.
Je ne me souvient plus de son nom, mais il parait quec’est celui dont l’écorce est la plus blanche.photo-ecorce-boul-04-copie.jpg
Je me souviens qu’il m’a fallu trois ans pour l’obtenir.
Trois années de suite je suis allé à la fête des plantes de Villemur voir le même pépiniériste.
La première année pour passer commande, la seconde, pour constater qu’il l’avait oubliée et la troisième pour prendre enfin livraison de mon bouleau.
Il ne pousse pas trés vite, peut-être le terrain est-il un peu sec pour lui, mais il commence a montrer sa splendide écorce.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :