l’éducation des chats

photo-volv-et-chatons-01-copie.jpgC’est mignon, ces chatons en train de téter leur mère.
Mais ce n’est pas ce qui se passe.
Les chatons sont bien en train de téter mais pas leur mère qui les a repoussés depuis longtemps.
Ils sont en train de téter Volverine, le mâle de la même portée que leur mère.
Volverine s’occupe des chatons, les lèche, les toilette, les poursuis, par jeu, dans le jardin et, eventuellement, accepte de se laisser téter par des chatons trop grands pour le faire.
Bref il leur apprend la Vie.
 Pas à chasser, Volverine ne chasse pas. Ce sont les femelles qui s’occupent de ces trucs.
Dans ma jeunesse, on parlait d’Instinct quand on évoquait le comportement des animaux.
Ils étaient préformés ( dirais-je : prédestinés ?) dés leur conception pour agir de telle et telle façon sans que rien puisse jamais changer.
Les choses ont un peu évolué et le concept d »Instinct » est devenu obsolète.
Les éthologues ont remarqué, par exemple, que, dans la nature, les chats miaulent peu.
Mais ceux qui vivent avec les humains remarquent que ces derniers communiquent par émissions sonores et adoptent donc ce moyen pour s’adresser à eux.
En fait, ils font ce qu’ils peuvent pour parler.
Volverine et Shalimar ont, durant leur éducation subi l’influence de Hulka la petite chienne qui adorait les lécher et leur mordiller le dos en les maintenant avec sa patte.
Maintenant, quand Volverine veur faire un câlin, il m’attrape la main avec sa patte (sans mettre les griffes) et me mordille les doigts.
Comme Volverine s’occupe des chatons, les derniers le suivent et imitent ce qu’il fait. Par exemple quant il se fait les griffes sur un morceau de bois, les chatons y vont se faire les griffes aprés lui.
Volverine leur apprend des trucs, par exemple à soulever la cloche qui couvre le plateau de fromage, ce qu’à ce que j’avais cru comprendre, un chat n’était pas capable de faire.
J’arrète là le discours, mais je dirai en conclusion qu’à force de regarder évoluer les chatons, je me rend compte que tout comme les humains (bien qu’à un degré moindre),le comportement des chats se forme, sur la base de leur patrimone génétique, par les interactions qu’ils ont avec leur environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :