Pureté

Photo laur r 23 copieLe mot « pur » vient du latin purus. On y retrouve la racine indo-européenne « pu » qui désigne la souillure (putride, puant).
Selon une façon caractéristique du latin de construire ses mots,purus signifie : débarrassé de la souillure, nettoyé, propre.
Ce n’est pas un état premier !
La « Pureté Originelle » tant prisée par les Chrétiens n’existe pas pour les Anciens, grecs ou romains.
A l’époque il fallait être purus pour accomplir les actes de culte, un peu comme font, encore aujourd’hui les musulmans qui se lavent les mains avant d’entrer dans la salle de prière de la mosquée. La propreté physique étant inséparable de la pureté morale.
Mais il s’est produit une distorsion du sens de ce mot réservé au vocabulaire des pratiques cultuelles, le mot pur en est venu à signifier aussi : Sans mélange.
Je ne sait pas à quelle époque cela s’est produit, mais, au Moyen Age, l’Eglise avait horreur des mélanges (Je ne sais pas non plus pour quelle raison, hélas) et les proscrivait à un point tel que les peintre ont du attendre la fin du XVII éme siècle pour apprendre que l’on pouvait faire du vert en mélangeant du jaune et du bleu.
A partir de ce moment la pureté est devenue plus ambiguë, les choses pures avaient plus de valeur que les autres ce qui était vrai pour certaines (le métal débarrassé des scories) mais qui, pour d’autres, n’était que fantasme sans mélange (les races pures)
Et nous voilà maintenant, traînant encore dans nos têtes des lambeaux de cette pureté pervertie, haillons venus des âges obscurs.

Comments (2) »

Grâce sauvage

photo clematite aout 2016 copieDonc, nous avons appris que Jacqueline Sauvage qui avait tué son mari violent et qui avait bénéficié d’une demie ou d’un quart de grâce du président de la République s’est finalement vu refuser sa libération par le juge d’application des peines.
L’histoire n’aurait pas eu lieu si le président avait accordé une grâce totale, mais…
On sait que le président n’aime pas ce genre de privilège régalien et on le comprend.
La Grâce c’est quelque chose de trop grand pour lui, c’est fait pour les rois, les empereurs, ou les présidents charismatiques et il n’est rien de tout cela.
Alors il a accordé une grâce à sa mesure, un fragment, un lambeau de grâce en laissant les juges décider en dernier ressort.
Résultat : on se retrouve dans une situation qui rappelle furieusement l’affaire Léonarda.

D’abord, on peut penser que, sans nier le crime, la sanction était un peu sévère (10 ans) et que sa situation aurait dû lui valoir de sérieuses circonstances atténuantes.
D’un autre côté on comprend un peu les juges, si une peine trop légère avait laissé penser à toutes les femmes battues qu’elles pouvaient, presque impunément, assassiner leur tortionnaire on aurait pu assister à un massacre.

Un autre point du jugement est intéressant, il prétend que Mme Sauvage (son nom as-t-il influencé le jugement ?) se complait dans une position de victime et qu’elle n’a pas bien pris la mesure de son geste, bref, qu’elle ne montre pas assez de contrition.
Et, de plus, que la « médiatisation » de son affaire la conforte dans cette attitude.
On voit bien que la « médiatisation » qui agace les juges c’est l’Opinion Publique (Plus de 430 000 signatures pour la première pétition demandant sa grâce) qui a forcé la main au président et qui s’est melèe d’une affaire où, selon eux, seuls les gens de justice devraient décider.
Bon, l’Opinion publique n’a pas dit son dernier mot, une nouvelle pétition est lancée.

Comments (12) »

Le Glas

photo echinacée juil 2016 copieC’est le soleil de canicule, le temps où l’étoile Sirius de la constellation du Grand Chien se lève quelques instants avant le Soleil.
Celui qui fait mûrir les aromates, tel l’encens que l’on fait brûler dans les églises, comme autrefois aux sacrifices antiques et que l’on récolte sous le ciel de l’Arabie heureuse.
Ce mardi après midi, je suis allé à la clinique pour un contrôle de ma vessie après l’opération et le traitement par BCG. Au retour, je suis allé acheter des cigarettes pour Sylvère au bar-tabac de mon ancien village.
J’en ai profité pour prendre un café sur la terrasse.
Terrasse c’est beaucoup dire, ce sont deux tables et des fauteuils sur le trottoir.
J’écoute l’Angelus, l’église du village est juste à côté.
Mais, après l’Angelus, les cloches se mettent à carillonner un air inconnu. Un motif lent et légèrement dissonant, rythmé par une note claire, obstinée.
Le premier moment de surprise passé, je me dis que ce doit être le glas, le glas pour le prêtre égorgé dans son église en Normandie.
Ce qui m’avait le plus impressionné dans les informations sur les attentats de Paris, c’était le glas sonné par le bourdon de Notre Dame.
J’écoute donc, un peu ému, sonner celui du village.
Un peu ému mais pas plus que pour les autres attentats, sauf que le son des cloches me parait plus digne que le torrent de stupidités que l’on entend à la télé après chaque drame de cette sorte.*
Pour un prêtre, celui-ci aura bien gagné le rang de martyr.
Certains fidèles pensent même plus qui ont mis devant son église un portrait qui le range déjà au rang des saints.
8780392f
Allons, pour ce prêtre qui avait l’air d’être un brave homme, une chanson à titre de glas à ma façon.
En attendant qu’il fasse (il en a le loisir maintenant qu’il est mort) le nombre de miracles requis pour mériter son auréole.

Comments (8) »

Followers

photo incarvillee juin 20 copieMon blog bénéficie de 450 « followers ».
Evidemment c’est moins que ceux de Kim Kardashian mais cela pourrait être assez pour flatter ma vanité.
Mais, en fait…non.
La quasi-totalité de ces suiveurs sont des blogs en anglais. le reste est italien, portugais, espagnol et même en des langues que je suppose être de l’hindi ou quelque chose comme ça.
Je pourrais supposer que ces sympathiques personnes parlent toutes le français, mais ça m’étonnerait.
Et, évidemment, il ne faut pas compter sur les traductions automatiques de Google dont les résultats sont épouvantables, sauf, je suppose, pour des échanges commerciaux.
Donc, ce n’est certainement pas la « littérature » qui accompagne mes notes qui a pu les décider à s’abonner à mon blog.
Peut-être les suiveurs ont-ils été séduits par les photos.
Mais si c’était le cas je pense qu’à chaque note (ils sont censés être automatiquement avertis par mail de chaque publication) il viendraient jeter un coup d’oeil et cela se verrait dans mon compteur de visites (450 visites !)
Or, la majorité de mes visiteurs sont français et viennent sur mon blog par l’intermédiaire de celui d’André.
Ainsi donc je me demande pourquoi tous ces gens se sont abonnés et si les abonnements ne sont pas effectués par des robots.
Bon, cela n’affecte pas la vie du jardin où les incarvillées finissent de fleurir.
Ces fleurs sont censées éloigner les taupes et les mulots mais je n’ai ni taupes ni mulots, je les ai plantées pour leur beauté propre et elle me l’ont bien rendu.

Comments (15) »

La Marseillaise

photo rose cocktail mai 2 copieAujourd’hui c’est le quatorze juillet.
Une bonne occasion de chanter la Marseillaise.
Et, justement, j’ai encore entendu récemment le reproche qui lui est fait d’être un chant sanguinaire.
Tout ça à cause du « sang impur » qui doit abreuver nos sillons.
Ceux qui disent cela ne connaissent que le premier couplet. Evidemment, c’est un chant guerrier destiné à galvaniser les soldats de l’armée du Rhin (d’ailleurs commandés par un bavarois) qui, par conséquent ne fait pas trop dans la dentelle mais, si on lit tous les couplets on se rend vite compte que le « sang impur » est celui des rois.
Et pour ceux qui désireraient vérifier voici le texte intégral :
Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L’étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes!

Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Que veut cette horde d’esclaves
De traîtres, de rois conjurés?
Pour qui ces ignobles entraves
Ces fers dès longtemps préparés?
Français, pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C’est nous qu’on ose méditer
De rendre à l’antique esclavage!

Quoi ces cohortes étrangères!
Feraient la loi dans nos foyers!
Quoi! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fils guerriers!
Grand Dieu! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées.

Tremblez, tyrans et vous perfides
L’opprobre de tous les partis
Tremblez! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix!
Tout est soldat pour vous combattre
S’ils tombent, nos jeunes héros
La France en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre.

Français, en guerriers magnanimes
Portez ou retenez vos coups!
Épargnez ces tristes victimes
À regret s’armant contre nous
Mais ces despotes sanguinaires
Mais ces complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié
Déchirent le sein de leur mère!

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n’y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre!

Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs!
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure à tes mâles accents
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire!
La Marseillaise, depuis sa création a inspiré beaucoup de monde et beaucoup de versions en ont été faites adaptées à diverses circonstances.
Parmi tous ces chants inspirés de notre hymne voici mon préféré : C’est la Marseillaise Anticléricale de Léo Taxil.

Allons ! Fils de la République,
Le jour du vote est arrivé !
Contre nous de la noire clique
L’oriflamme ignoble est levé. (bis)
Entendez-vous tous ces infâmes
Croasser leurs stupides chants ?
Ils voudraient encore, les brigands,
Salir nos enfants et nos femmes !

Refrain

Aux urnes, citoyens, contre les cléricaux !
Votons, votons et que nos voix
Dispersent les corbeaux !

– 2 –

Que veut cette maudite engeance,
Cette canaille à jupon noir ?
Elle veut étouffer la France
Sous la calotte et l’éteignoir ! (bis)
Mais de nos bulletins de vote
Nous accablerons ces gredins,
Et les voix de tous les scrutins
Leur crieront : A bas la calotte !

– 3 –

Quoi ! Ces curés et leurs vicaires
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! Ces assassins de nos pères
Seraient un jour nos meurtriers ! (bis)
Car ces cafards, de vile race,
Sont nés pour être inquisiteurs…
A la porte, les imposteurs !
Place à la République ! Place !

– 4 –

Tremblez, coquins ! Cachez-vous, traîtres !
Disparaissez loin de nos yeux !
Le Peuple ne veut plus des prêtres,
Patrie et Loi, voilà ses dieux (bis)
Assez de vos pratiques niaises !
Les vices sont vos qualités.
Vous réclamez des libertés ?
Il n’en est pas pour les punaises !

– 5 –

Citoyens, punissons les crimes
De ces immondes calotins,
N’ayons pitié que des victimes
Que la foi transforme en crétins (bis)
Mais les voleurs, les hypocrites,
Mais les gros moines fainéants,
Mais les escrocs, les charlatans…
Pas de pitié pour les jésuites !

– 6 –

Que la haine de l’imposture
Inspire nos votes vengeurs !
Expulsons l’horrible tonsure,
Hors de France, les malfaiteurs ! (bis)
Formons l’union radicale,
Allons au scrutin le front haut :
Pour sauver le pays il faut
Une chambre anticléricale

Comments (9) »

Les lions s’amusent

mate_0 copie

J’ai trouvé sur le web des photographies de lions mâles en train de se faire du bien.
Le lien est ici http://www.konbini.com/fr/tendances-2/ces-deux-lions-surpris-en-plein-acte-homosexuel-ne-regrettent-rien-ils-ont-raison/
J’avais aussi vue une vidéo du même auteur mais je ne l’ai pas retrouvée.
Quelques articles sur le même sujet se demandent si ces lions sont homosexuels : évidemment non, le terme « homosexuel » a été inventé pour décrire ce que l’on suppose être un type psychologique humain et cela ne concerne pas les lions.
Cependant, nombre de comportements ou de pratiques « homosexuelles » ont été repérées dans la nature depuis les scarabées jusqu’aux bonobos en passant par les manchots.
.photo rose sepale mai 201 copieCe qui montre que ces pratiques sont parfaitement naturelles et que c’est « l’homophobie » qui est un comportement humain particulier.
L’étonnement que ces actes « contre-nature » peuvent susciter vient de l’idée positiviste erronée que les comportement animaux (humains compris) ont tous des causes utilitaires, ce qui fait dire des âneries du genre : « la Pulsion est là pour assurer la survie de l’espèce » ou bien : « Le mâle cherche à répandre ses gènes. »
En fait, la Nature est plus souple que cela et nombre de comportements peuvent se déployer sans avoir d’utilité particulière autre que le plaisir qu’ils peuvent procurer à ceux qui s’y adonnent.

Allez, une jolie rose pour ces lions facétieux

Comments (14) »

Le sainfoin

photo sainfoin mai 2016 ( copieCette fleur aux pétales roses rayés de pourpre, dont la forme rappelle celle des fleurs de glycine est une fleur de sainfoin (obrychis vicifolia). La forme de la fleur indique bien que la plante appartient à la famille des Fabacées (famille des fèves) ex Légumineuses, ex papillonacées.
C’est une plante fourragère célèbre depuis l’Antiquité au point que j’en ai de vagues souvenirs littéraires comme la fable de Florian
« le Cheval et le poulain »
le poulain tous les jours se gorgeoit de sainfoin,
se veautroit dans l’ herbe fleurie,
galopoit sans objet, se baignoit sans envie,
ou se reposoit sans besoin.

C’est aussi une plante mellifère qui a l’avantage de pousser sur les terrains pauvres et calcaires ce qui fait que je la rencontrais souvent quand je partais à la recherche des Ophrys.
Bon, on fait les foins à la charnière du printemps et de l’été, les sainfoins sont fauchés.
Plus de meules et plus de chars de foin, l’herbe, aujourd’hui est compactée par les machines en rouleaux plus faciles à manipuler et plus rapides à sécher.

Leave a comment »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 490 autres abonnés