Clinique. Troisième saison

binary comment

Eh bien me voici de retourà la clinique.
En tant que visiteur, je veux dire.
Petite nouveauté depuis la dernière fois, le parking est devenu payant.
Ces cliniques appartenant à des chaines raclent vraiment l’argent avec les ongles !
Une petit avantage quand même, alors qu’avant le péage trouver une place libre sur le parking était un exploit, on trouve maintenant de nombreuses places libres.
Est-ce que les gens ont renoncé à se faire soigner ou est-ce les familles qui ne viennent plus voir leurs membres malades faute de pouvoir payer le parking ?

binary comment

Bon, une fois garé je me dirige vers le service de réanimation où se trouve Sylvère.
A son arrivée aux urgences les médecins se sont aperçu que ses calculs rénaux avaient provoqué une infection qui avait dégénéré en septicémie.
Du coup, ils le gardent sous surveillance en réanimation et le bourrent d’antibiotiques.
Je pénètre dans un vestiaire où je dois m’habiller. Je range mon sac et mon blouson dans un box et je revêt une blouse en non-tissé, une paire de gants en plastique (trop petits) et une charlotte sur la tête.
De toutes les coiffures inventées par l’humanité au cours de sa longue histoire la charlotte est incontestablement la plus laide.
Je sonne à l’interphone et je rejoins, le box où git Sylvère relié à une bonne dizaine de tuyaux.

binary comment

Bonne nouvelle, l’infirmière m’annonce qu’i se rétablit progressivement.
Mais Sylvère n’aime pas les tuyaux.
L’idée que sa vie est dépendante d’une machine lui a provoqué une crise d’angoisse.
J’ai beau lui dire que ce n’est que provisoire, cela n’a pas l’air de le calmer.
Je reste une heure ou deux auprès de lui. Son moral n’est pas terrible mais il s’améliore.
Et puis je rentre à la maison.

binary comment

Avant d’être hospitalisé Sylvère avait acheté des poireaux pour faire des poireaux au jambon ; Alors, pour éviter qu’ils se perdent il m’indique comment les préparer.
hiers soir je les ai préparés comme il m’a indiqué et, ma foi, c’était bien bon.

Ah, pour ceux que cela intéresse la première photo est des fleurs de nemesias puis une fleur de corète du Japon simple, une fronde de fougère et des fleurs d’arum tous fleuris en ce moment.

Comments (9) »

Inquiétudes

binary comment

Le printemps est bien parti. Les muscaris bleus et les derniers narcisses ont fleuri.
A également fleuri la fritillaire impériale jaune que j’avais plantée à l’automne dernier.
En réalité j’avais aussi planté une fritillaire de Perse et une autre couronne impériale rouge.
Mais ces dernières n’ont pas fleuri et ont fait une double pousse à la place.
Je pense que je suis bon pour en replanter deux autres cette année ; les fritillaires sont difficiles à acclimater.

binary comment

Le printemps devrait être une période d’espoir en l’avenir devant le renouveau de la Nature mais ce n’est pas le cas cette année.
Les actualités venues du monde extérieur sont épouvantables au point qu’on n’ose plus regarder les journaux.
La guerre sale des russes occupe presque toute la place.
Si j’avais quelqu’un à qui m’adresser je prierais pour la victoire des ukrainiens, mais, dans ce cas de figure, des armes seront plus efficaces que des prières.
Pour aggraver encore mon inquiétude Sylvère est malade.

binary comment

il souffre de calculs rénaux, une maladie qu’on appelait autrefois la gravelle.
Ce n’est pas la première fois qu’il en souffre, c’est même au moment du traitement de son premier accès qu’on a découvert son cancer.
Il a fortement souffert pendant une journée mais la douleur s’est un peu atténuée et il rechigne à aller à la clinique dont il a un souvenir très désagréable.
Ajouter à cela qu’il est très fatigué et qu’il mange très peu, ce qui fait qu’il recommence à maigrir.
Je ne sais pas trop quoi faire pour le convaincre. Il semble devenu phobique des médecins et les raisonnements rationnels n’ont aucune prise sur lui.
Cela me fait penser à la récente crise du COVID où l’on a vu que la Raison était impuissante devant des croyances délirantes.

binary comment

Et pour couronner le tout, mon chat Mao, le petit prince du jardin, était aussi malade et refusait de s’alimenter.
La dernière fois que je l’ai vu il était si maigre et faible que je crois qu’il s’en est allé mourir dans un coin, cela fait plusieurs jours que je ne l’ai pas revu.
Je crois que je vais ranger la boite de friandises que j’avais achetée pour lui.

Comments (9) »

Blanc !

photo tulipe fleur de lis mars 2022 (1)

C’est le temps des tulipes, il faut en profite ça ne dure que quinze jours.
Me voilà à nouveau entre deux tours d’une élection présidentielle.
Mon choix est facile, il est décidé depuis cinq ans. Depuis la précédente élection.
Je vois se succéder sur mon écran de télévision les porte-paroles des candidats et les candidats eux-mêmes qui m’expliquent chacun qu’il faut faire barrage à l’autre et ne pas voter blanc.
J’ai même entendu un philosophe m’expliquer qu’en fait, voter blanc c’était voter Le Pen.
Je ne me souviens pas de tous les détails mais le raisonnement était subtil.

photo tulipe fibulée mars 2022 (1)

Eh oui ! moi aussi j’ai cru à ces raisonnements et moi aussi j’ai voté pour faire barrage à l’Extrême Droite (en me bouchant le nez !).
Mais il m’a bien fallu constater que ça ne fonctionnait pas car c’était les politiques menées par ceux qui étaient élus pour faire barrage à l’extrême Droite qui la faisaient monter dans l’Opinion.
Il y a cinq ans la question se posait pour moi dans ces terme : « Voulez-vous Le Pen tout de suite ou dans cinq ans ? « 
Comme je ne voulais ni l’un ni l’autre j’ai voté blanc. Et aujourd’hui , malgré le « barrage » du Front Républicain, Le Pen est en mesure de l’emporter au second tour comme je pensais à l’époque que ça se produirait.
Et ce n’est pas de ma faute !

photo tulipe rouge mars 2022 (1)

Si Marine Le Pen est élue présidente je pense qu’on va vivre cinq ans, comme ça s’est produit aux Etats Unis sous le président Trump, de guerre civile froide.
Et ce n’est pas vraiment ce dont le pays a besoin.
La France est en déclin, le taux de natalité baisse (1,7%) et ce, dans toutes les classes de la société et le taux de mortalité infantile augmente.
Je rappelle que c’est la hausse du taux de mortalité infantile qui avait permis à Emmanuel Todd de prédire la chute de l’URSS dès 1974 !
Qu’est-ce que cela augure pour notre pays ? je n’en sait rien mais rien de bien joyeux je le crains.
L’élection présidentielle est une sorte d’émission de téléréalité où les candidats présentent des programmes qui conduiront à l’inverse des buts qu’ils se sont fixés et moi, je ne veux pas participer au cirque.

photo tulipe jaune mars 2022 (3)

Comments (8) »

Pensées de printemps… enfin, de printemps..

photo pensée mars 2022 (5)

J’ai vu ,à la télévision, le président des Etats Unis demander à Dieu de débarrasser le Monde du président Poutine.
Je ne si pas si Dieu va s’occuper de la question mais cette déclaration est tellement américaine que c’en est attendrissant.
Les commentateurs des Médias ont supposé qu’il espérait un changement de régime en Russie.
Là, Dieu va rencontrer quelques difficultés.
Il est illusoire de supposer l’établissement en Russie d’une démocratie du genre de celles qui existent en Europe de l’Ouest en Scandinavie ou en Amérique.
Les russes ne savent pas faire.

photo pensée mars 2022 (3)-1

Leur substrat anthropologique et leur histoire les bloquent pour établir ce genre de régime.
Côté anthropologie leur famille est une famille communautaire ( les enfants continuent à vivre prés du père même mariés) mais strictement égalitaire (les enfants reçoivent exactement la même part d’héritage garçons ou filles.)
Mais, à l’intérieur de la famille; le père est un véritable dictateur.
On pourrait qualifier ce genre de famille de « égalitaire-autoritaire ».
Cela a une grosse influence sur le régime politique que peut produire un tel genre de société ; D’autant plus que l’influence de ces structures perdurent longtemps après qu’elles aient disparu dans la vie ordinaire de la société.
Quant à l’Histoire, ce n’est guère plus brillant.

photo pensée mars 2022 (8)

Voilà un peu plus d’un siècle que les russes vivent sous une dictature policière.
Et ce n’est pas une invention de l’URSS.
Avant la Révolution d’Octobre, la police politique du Tsar, l’Okhrana utilisait les mêmes moyens dans les mêmes buts.
Les bolcheviks ont simplement récupéré l’Okhrana pour la réorganiser à leur sauce ce qui a donné la Tchéka dirigée par le comte Dzerjinsky.
La Tchéka est devenu la Guépéou, puis le KGB dont Poutine est issu.
Ce n’est pas terrible comme entrainement à la Démocratie.

photo pensee fevr 2022-2

Donc, en fait de changement de régime, tout ce qu’on peut espérer des russes c’est une dictature qui n’essaye pas d’envahir ou de diriger ses voisins.
UN « dictateur éclairé » en quelque sorte comme on espérait des « monarques éclairés » au XVIII ème siècle. mais la dictature et les lumières font mauvais ménage.
Bon, pour le moment Poutine a perdu la guerre mais pour qu’il arrête il faudrait qu’il puisse se prévaloir d’une victoire… même factice.
Je crains qu’on en aie encore pour un bon moment.

Comments (13) »

Petites corolles vernales

photo chionodoxa rose mars 2022 (6)-1

Sylvère aime les grosses fleurs, roses ou pivoines.
Moi, sans mépriser ces dernières, j’aime les petites fleurs. Justement celles qui commencent à sortir en ce début de printemps.
Celles des chionodoxas roses , celles des iphéions blancs ou roses ou même celle d’une petite tulipe turkestanica.
Ce sont celles que je montre, dans l’ordre, dans cette note.
Bon, il fait encore trop froid travailler au jardin, à part couper quelques branches ou les tiges des miscanthus panachés.
Je taille les4 miscanthus le plus tard possible pour pouvoir profiter du givre dans leus inflorescences séchées, mais cette année il n’y a pas eu de givre.

photo ipheion mars 2022 (3)

En fait, il y en a de moins en moins souvent.
Par contre depuis sept ou huit jours il fait un vent à décorner les bœufs.
On dit, dans la région que le vent d’Autan souffle pendant trois, six ou neuf jours.
Je crois que nous sommes partis pour les neuf jours.

photo ipheion rose mars 2022 (3)

Pour rester à l’abri du vent je reste devant la télé (on fait comme on peut), ce qui m’a permis d’assister au dernier discours de campagne de notre président.
Il s’est présenté devant les électeurs avec beaucoup d’humilité ; Du moins l’a-t-il abondamment répété.
J’ai fini par soupçonner qu’il était si humble qu’il devait regarder de haut ceux qui étaient moins humbles que lui.
Allons, quittons ses futilités et replongeons nous dans l’attente des prochaines floraisons du printemps.

photo tulipe turk mars 2022 (3)

Comments (4) »

L’Espoir du printemps

photo-narcisse-mars-2022-16

Les narcisses sont les premières bulbes printaniers à fleurir.
Je dirais : avec un bon mois d’avance mais comme cela se produit depuis des années on peut dire que c’est maintenant normal.
D’ailleurs, ce matin, j’ai entendu siffler un merle.
Il faudra que je sois prudent si je veux tailler les haies, les oiseaux ont commencé à nicher.


Le plaisir de voir arriver le printemps est gâché par les sinistres nouvelles mes condoléances qui nous arrivent d’Ukraine.
La télévision fait défiler des farandoles d’experts que l’on voit discuter jusqu’à la nausée sur ce qu’il y a dans la tête de Poutine (il doit falloir se mettre une pince à linge sur le nez avant de se pencher sur ce cloaque), sur sa stratégie, sur ses chances de victoire ou sur le nombre de morts civils ou militaires.

Ah si ! Une ! Le général tchétchène Magomed Tushayev qui avait mené la lutte héroïque en Tchétchénie

 contre les homosexuels a été tué au troisième jour des combats.
Je ne sais trop que dire sur cette guerre sinon que le printemps est un espoir pour les ukrainiens : avec le printemps arrive le dégel et avec le dégel la « raspoutitsa » qui transforme le pays en une mer de boue qui engloutit les chars et les camions.
Comme quoi, le printemps est toujours une saison porteuse d’espoir.

Comments (2) »

Jaune et bleu

Ce petit narcisse nain dont j’ai oublié le nom est le premier à fleurir, parsemant le jardin de petites taches jaunes.
Les narcisses de plus grande taille ne vont pas tarder à l’imiter, ils sont déjà en boutons.
Je trouve que, dans les couleurs de ce début de printemps il y a beaucoup de jaune.
Heureusement, les omphalodes (omphalode verna) aussi appelées ‘les yeux de la reine » (il s’agit de Marie Antoinette) commencent à pousser leurs petites gouttes bleues parmi les feuillages des tulipes lilac wonder.
Je m’aperçois que les couleurs des deux fleurs que j’ai décidé de montrer dans cette note reproduisent les couleurs de drapeau de l’Ukraine.
C’est involontaire, j’avais pris les photos avant l’Invasion.
Il n’en reste pas moins que j’en fait un hommage à ce malheureux pays agressé par un prédateur.
Les réponses du Monde Libre à cette agression me semblent se limiter, pour le moment à des rodomontades.
Une réponse efficace serait de décréter l’embargo sur le gaz et le pétrole russe mais, en Europe l’Allemagne et l’Italie sont trop dépendantes du gaz russe et fermer le robinet ferait monter les prix de l’énergie.
On voit là une des conséquences négatives de la Mondialisation.
Les échanges commerciaux dessinent autour de Monde un réseau de pays interdépendants.
Mais quand un assassin s’insinue dans le réseau le reste des pays se trouvent embarrassés et n’ont généralement pas le courage de prendre des mesures qui seraient trop coûteuses pour eux.
Il ne reste plus qu’à espérer que le peuple ukrainien pourra résister et que son pays devienne, pour les russes, un nouvel Afghanistan.

 

 

 

 

 

Comments (2) »

Un clin d’œil du printemps

Quoi déjà ? Nous ne sommes qu’à la mi-février et ces crocus blancs et jaunes sont déjà en fleurs.
C’est un clin d’œil du printemps mais s’il s’annonce précoce ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour tout le monde et principalement pour les arboriculteurs.
Si les fleurs s’ouvrent trop tôt et que survient une gelée tardive, la récolte de fruits sera perdue.
Cet hivers a été plus rude que les précédents, le tiges du grand volubilis ont gelé ainsi que celles du fuchsia de Richard alors que ce n’était pas arrivé l »année dernière.
J’ai transplanté une tige de fuchsia qui s’était naturellement marcottée j’espère qu’elle aura eu le temps de s’enraciner avant que sa tige externe ne gèle.
Au fond, peu importe, le printemps fournira assez de fleurs pour produire l’émerveillement annuel.

Dommage que les hommes n’aient qu’un seul printemps et que leur hiver ne comporte pas de réveil.
Il faudrait profiter davantage de sa jeunesse comme nous y invitait la réthorique galante du Grand Siècle.
                               « Aimez, profitez, profitez du temps
                                Jeunesse charmante rendez vos désirs contents. »

https://youtu.be/vDu1EE7Nz9A

Bah…! rien ne sert de regretter, quoique, pour être honnête, j’aurais préféré avoir plus de remords et moins de regrets.
Je ne suis pas nostalgique de ma jeunesse, elle ne fut pas très heureuse et mon âge mûr fut bien plus agréable.
J’ai aimé mon travail, j’ai aimé (et j’aime toujours) mes enfant, j’ai aimé mon épouse, quoique sans doute pas assez bien et j’ai aimé mes jardins.
Somme toute, le bilan est acceptable même s’il n’est pas très brillant.

Comments (2) »

Complotistes

Les premières hellébores blanches se sont décidées à s’épanouir.
C’est le premier signe, le premier espoir du retour du printemps.
Et, de l’espoir, il nous en faut en ce moment !
Je regarde à la télévision les convois de voitures se dirigeant vers Paris et Bruxelles pour protester contre les obligations sanitaires et qui se dénomment eux-mêmes « convois de la Liberté » a l’imitation des convois de camionneurs canadiens qui bloquent le centre d’Ottawa.
Les reporters des chaines d’information interviewent quelques-uns des manifestants qui énoncent aux micros tendus des théories complotistes délirantes sur la Pandémie et les vaccins.
J’ai vu aussi qu’un essayiste avait écrit un livre pou expliquer que le complotisme était une religion.
Je veux bien le croire, comme l’a écrit Laurent Genefort qui est l’un de mes auteurs de Science Fiction préféré :

« La raison est futile parce que la Vérité s’impose d’elle même,
pire, la raison est nocive car elle laisse entendre que la Vérité pourrait ne pas être Complète. »

 

Bon, je sais que dans leurs micros-trottoir les chaines d’info ont tendance à sélectionner les opinions les plus extrémistes parce que c’est ce qui frappe les téléspectateurs et que quelques interviews isolées ne peuvent rendre l’expression de l’ensemble des opinions à l’intérieur d’un groupe donné.
Mais tout de même, je me demande si une souffrance ou une angoisse n’ont pas besoin pour se transformer en action de révolte concrète l’ajout d’une croyance transcendantale qui vient justifier l’action, même si cette croyance est stupide.
Après tout, les acteurs des luttes sociales du milieu du siècle dernier se battaient pour des objectifs concrets mais ils croyaient au Communisme et l’idée qu’ils se faisaient de l’URSS n’était pas plus proche de la réalité que celle que les complotistes modernes se font de la situation sanitaire.
Dans nos pays, ces croyances sont calquées sur le Monothéisme avec, de préférence la présence d’un Grand Satan : Le Capitalisme pour les communistes de ma génération, Big Pharma ou le complot judéo-américain pour les complotistes.
Est-il nécessaire que de telles croyances se répandent dans les groupes sociaux qui souffrent le plus pour qu’ils sortent de l’anomie et se décident à se lever pour se défendre ?
Je me dis que, malheureusement c’est possible.

Ah et, en plus des hellébores il y a aussi les premières violettes.
j’allais les oublier !

Comments (2) »

Paphiopedilum

Paphiopedilum c’est le nom compliqué de ce genre d’orchidée, pour les profanes c’est un sabot de Vénus.
Je l’ai achetée au supermarché où il est rare de voir en vente des orchidées de ce genre.
J’espère que je vais pouvoir la conserver et la faire refleurir même si la pousse vendue me parait bien fragile.
Après tout je possède un autre sabot de Vénus qui refleurit bravement tous les ans et qui va me faire trois fleurs cette année.
A part cela il ne me reste qu’à attendre le printemps en évitant autant que possible de regarder la télévision.
Les chaines d’information tournent en boucle sur la prochaine élection présidentielle
J’ai l’impression de regarder ue émission de téléréalité.
Les candidats se battent pour un fauteuil qui doit être confortable mais qui ne leur donnera d’autre pouvoir que d’emmerder telle ou telle catégorie de la population.
Dont la mienne (les retraités) en particulier.
Vu qu’aucun des candidats pour qui je pourrais voter n’a de chance de gagner le pompon, le problème du vote utile ne se pose pas à moi.
Je peux voter en fonction de la tête du candidat ou de son costume ou de n’importe quelle raison futile.
De toute façons, au second tour je voterai blanc comme un pétale de paphiopedilum.

photo paphiopedilum fev 2022 (5)

Comments (4) »

%d blogueurs aiment cette page :